Stats et études


La pauvreté augmente chez les jeunes et les retraités


Pour la première fois depuis de nombreuses années le nombre de personnes pauvres de plus de soixante ans augmente, de façon non négligeable : +25% (soit 100 000 personnes) entre 2005 et 2007 sur la base du seuil de pauvreté à 50% du revenu médian.

Pour les jeunes de moins de 29 ans, c’est encore plus fort : +27% (soit 212 000 personnes) entre 2002 et 2007. Le taux de pauvreté des 18 à 29 ans est passé de 9,2 à 11,5 %.

Pour les plus âgés, cette hausse n’est que partiellement due à la progression du nombre de personnes âgées. Le taux de pauvreté est remonté de 3,2 à 3,8%, restant nettement inférieur à celui des jeunes.

La pauvreté touche 1,5 million de moins de 20 ans en France selon l’Insee. Elle résulte du bas niveau de revenus de leurs parents dû en particulier au chômage ou à la précarité de leur emploi : un tiers des enfants pauvres vivent dans un couple où aucun parent ne dispose d’un emploi.

La pauvreté touche par ailleurs de plus en plus les autres jeunes : 800 000 âgés de 20 à 29 ans sont pauvres. Le taux de pauvreté est à cet âge à son niveau le plus élevé, avec 11%. Une partie des jeunes adultes sans soutien familial, se trouvent en grande difficulté car écartés des minima sociaux (il faut avoir 25 ans ou au moins deux ans d’activité pour toucher le RSA).