Stats et études


La réalité des départs en vacances


65 % des Français sont partis en vacances en 2004, soit 38,2 millions de personnes. Les retraités ne sont pas les plus nombreux : la preuve par l'Insee !

Taux de départs en vacances selon l’âge

Cette nette augmentation des départs (62 % en 1994 et 1999), bénéficie aux jeunes, particulièrement les 5-15 ans, et aux seniors, surtout les jeunes retraités.

Par le passé, cette propension à partir diminuait nettement dès la quarantaine. Elle gagne maintenant les sexagénaires : plus de 66 % d’entre eux sont partis en 2004, contre 57 % en 1999. Ce n’est qu’à partir de 70 ans que les départs se raréfient distinctement car à l’effet d’âge s’ajoute un effet de génération, les septuagénaires et leurs aînés étant moins partis plus jeunes.

Quelles sont les causes de non-départ ? En 2004, 21 millions de personnes ne sont pas parties.

Les causes principales de non-départ sont l’âge, l’état de santé, le lieu de résidence mais surtout le niveau de vie qui reste le facteur le plus discriminant : 37% des personnes qui ne partent pas invoquent des raisons financières. Viennent ensuite le choix délibéré de ne pas partir pour 20% des individus, les raisons de santé personnelle pour 15% et les raisons professionnelles ou d’études pour 10%.

Parmi les individus appartenant au quart de ménages les moins aisés, la moitié invoque logiquement le manque d’argent, contre seulement 18% des personnes appartenant au quart des ménages les plus aisés.

Source : Insee Résultats n°86, octobre 2008.

Le forum de cet article est clôturé.