Notre activité


« La troisième guerre mondiale est sociale »


Ce livre de Bernard Thibault, Secrétaire Général de la CGT de 1999 à 2013, a été écrit en collaboration avec Pierre Coutaz, son collaborateur pour ses activités auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Thibault a été élu administrateur du BIT, avec le soutien de la CFDT, en juin 2014. Ce livre reflète ses analyses et réflexions dans ce cadre international.

Après plus de 30 ans, la version néolibérale de la mondialisation a fait de la concurrence un absolu intouchable qui s’étend progressivement à tous les domaines de la vie de la planète. Ainsi, dénonce l’auteur, plus de 40 % des travailleurs n’ont pas de contrat de travail. La solution à cette dérive ne réside ni dans le repli nationaliste, ni dans le souverainisme.

Thibault ne se prive pas d’intervenir dans le champ politique français. Il critique le discours du candidat Hollande au Bourget du 22 janvier 2012 et indique, par ailleurs, que trois conventions de l’OIT mettent la France en défaut : la convention N°106 sur le repos hebdomadaire, la convention N°158 faisant obligation aux employeurs de justifier les raisons d’un licenciement, la convention N°151 faisant obligation aux États signataires de conduire des négociations dans la fonction publique. Ce livre documenté replace les préoccupations syndicales et sociales au cœur de la mondialisation.

Jean-Pierre Moussy

La troisième guerre mondiale est sociale, Bernard Thibault, éditions de l’Atelier, 224 p, 15 euros