Notre activité


Le 3 octobre 2019, la CFDT Retraités bien visible dans les territoires


Décidée à l’unanimité lors du bureau de l’Union confédérale CFDT des retraités (UCR CFDT), de juin 2019, cette action nationale du 3 octobre 2019, sur le thème du maintien du pouvoir d’achat portée par la seule CFDT Retraités, était un véritable challenge.

Depuis quelques années, les grands rassemblements de la CFDT Retraités sur Paris ne font plus recette. Tout comme en 2018, où 10 000 manifestants s’étaient rassemblés sur l’ensemble du territoire, latitude a été laissée aux régions pour l’organisation de l’action.

Deux incontournables : mobiliser largement les adhérents des Unions territoriales et faire en sorte que la CFDT Retraités soit visible. Visible sur les marchés, dans les centres commerciaux, dans les centres-villes, visible auprès des pouvoirs publics, des représentants de l’État, des élus, visible dans les médias.

Difficile de faire un panorama complet de cette action, tant les Unions de retraités ont fait preuve de créativité, d’ingéniosité et d’enthousiasme durant cette journée. Une journée d’ailleurs appelée à se prolonger durant la Semaine Bleue du 7 au 13 octobre et dans les semaines suivantes au fil des rencontres programmées avec les élus.

À l’assaut des médias

Avec le temps, quelques formations et le partage d’expérience, les structures maîtrisent mieux la communication qu’il s’agisse de l’organisation de conférences de presse, de communiqués ou d’articles relatant les actions dans les quotidiens de province. Plus d’encarts et de photos que l’année précédente. De plus en plus, les Unions de retraités, régionales ou territoriales, les militants ont fait le choix d’être présents sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Tout au long de cette journée du 3 octobre, quasi instantanément, apparaissent les photos, les vidéos, les commentaires et les partages, Like, Retweet.

Les revendications de la CFDT Retraités sont graves et l’absence de prise en compte aura de lourdes conséquences sur le niveau de vie, la prise en charge du grand âge… Néanmoins cette journée a fait la démonstration du dynamisme, de la réactivité et de la jeunesse des militants et des adhérents… 600 personnes dans les rues de Nancy, chansons et slogans dans les rues d’Amiens, 200 retraités d’Île-de-France présents devant Radio France, à Paris, pour stigmatiser le silence persistant des médias nationaux à notre endroit. Enfin les retraités de Drôme-Ardèche rencontrant Laurent Berger, en déplacement qui avait tenu spécifiquement à venir saluer les retraités à Valence…

La CFDT Retraités chez le haut-commissaire aux retraites

Dominique Fabre, secrétaire générale de l’UCR, a été reçue le 3 octobre par Monsieur Izard, directeur de cabinet du haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye. Cette entrevue a permis d’exprimer notre colère contre les mesures prises par le gouvernement, d’argumenter sur la perte de pouvoir d’achat des retraités depuis deux ans. L’ensemble de nos revendications a été rappelé, les quatre argumentaires et le tract ont été remis à Monsieur Izard.

À l’issue de la rencontre, le livre Retraités, acteurs dans la société a été remis à l’intention du haut-commissaire aux retraites Delevoye. Une manière de montrer, s’il en était besoin, que les retraités sont des hommes et des femmes qui, loin d’être oisifs, pratiquent la solidarité, notamment intergénérationnelle, quotidiennement.

Nicole Chauveau

Les militants d’Île-de-France avec Dominique Fabre, secrétaire générale.