Notre activité


Le 3 octobre, défendons le contrat social !


L'éditorial de Dominique Fabre, secrétaire générale de la CFDT Retraités porte la journée d'action de la CFDT Retraités le 3 octobre.

Certains pourraient se réjouir que le Premier ministre ait confié une mission à une parlementaire pour améliorer « la place et l’image des personnes âgées dans la société ».

La CFDT Retraités acte cette décision mais rappelle au Premier ministre la lettre qu’elle lui a adressée en juin 2017 à la suite des déclarations répétées de différents membres du gouvernement qualifiant les retraités de nantis.

Dans ce courrier, nous rappelions au Premier ministre la place que les retraités et personnes âgées occupent au sein de la société, notamment par leurs actions au sein des cercles politique, associatif et familial. Ce que nous avons qualifié lors de notre dernier congrès de « service social invisible ».

Nous avons démontré par la publication de notre recueil « Retraités et acteurs dans la société », au travers de trente témoignages choisis parmi des centaines, combien les retraités s’engagent au quotidien dans l’accompagnement des autres. Il faut se le dire, les personnes âgées ne sont pas toujours accompagnées, elles accompagnent aussi et souvent des plus jeunes !

Depuis 2017, même si de récentes décisions ont pris en compte certaines revendications, notamment en direction des plus modestes d’entre nous, il n’en demeure pas moins que les retraités dans leur globalité ont été et sont malmenés. Pour nombre d’entre eux, la CSG reste non compensée, le gel des pensions en 2018 est une réalité, la sous-indexation des pensions en 2019 et 2020 est une nouvelle attaque à leur pouvoir d’achat, mais le plus grave, c’est la rupture du contrat social établi entre l’État et les retraités.

Lors de l’activité salariale, les cotisations retraites sont prélevées en fonction du salaire et permettent aux futurs retraités d’envisager leur niveau de retraite, encore à ce jour indexée sur l’inflation. Eh bien non, l’État décide de ne pas respecter ses engagements en fonction des fluctuations politiques et économiques. Il décide au gré du vent d’augmenter ceux-ci et pas ceux-là !

La CFDT Retraités crie : Assez !

Le 3 octobre prochain, elle appelle les retraités à manifester pour rappeler qu’un contrat social remis en cause crée de la défiance vis-à-vis des gouvernants et appelle le gouvernement à une remise à niveau de l’ensemble des retraites en fonction de l’inflation.

Dominique Fabre, secrétaire générale de la CFDT Retraités

Dominique Fabre, secrétaire générale de la CFDT Retraités.