Stats et études


Le Cor travaille sur le taux de remplacement et l’équité entre générations


Récemment, le Conseil d'orientation des retraites a abordé deux notions : le taux de remplacement et l'équité entre les générations. Il contribuera ainsi aux travaux du Comité de pilotage des régimes de retraite (Copilor).

Quel taux de remplacement ?

La définition et la signification du taux de remplacement posent peu de problèmes lorsque l’assuré passe directement de l’emploi continu à temps complet à la retraite, estime le COR. Le taux de remplacement se définit alors comme le rapport entre le montant de la pension à la liquidation et le dernier salaire. Or cet indicateur ne reflète plus la réalité car peu de personnes parties à la retraite récemment sont dans cette situation.

Seuls 11,7 % des hommes et 6,3 % des femmes de la génération 1942 avaient travaillé chaque année à temps complet de 50 ans jusqu’à la retraite. D’où la nécessité de faire évoluer la définition, selon le Cor. Il s’agirait alors de calculer le taux de remplacement sur la base soit du salaire moyen des cinq dernières années, soit du salaire moyen des cinq dernières années à temps plein. Et de s’interroger également sur l’indice à utiliser pour actualiser les salaires pris en compte : indice des prix ou indice de salaire moyen ?

Quelle équité entre les générations ?

Le Cor souligne la complexité de la notion d’équité entre générations, mais propose une définition en matière de retraite : « La question du traitement équitable entre différentes générations doit permettre d’éviter, en présence de chocs et de déficits, que seules certaines générations aient à assumer, par des baisses de pensions, des hausses de prélèvement ou un relèvement de l’âge de la retraite, les ajustements nécessaires pour assurer la pérennité financière du système ».

En conséquence, le Conseil d’orientation des retraites propose quatre indicateurs à associer pour évaluer l’équité entre les générations :
- la durée d’activité ;
- la durée de la retraite ;
- le taux de prélèvement pour financer les retraites ;
- et le niveau des pensions.

Source : Cor du 15 février.