Notre activité


Les structures de la CFDT Retraités ont contribué au Grand débat national


De nombreuses structures de la CFDT ont organisé des rencontres dans le cadre du Grand débat national. Les Unions de retraités n’ont pas été en reste !

Les seniors ont saisi la balle au bond pour manifester leurs idées partout en France, jusqu’à être parfois surreprésentés.

Les retraités de la CFDT, comme nombre d’organisations CFDT, ont voulu s’exprimer aussi. Certains ont participé à des débats organisés par les unions interprofessionnelles, d’autres ont préféré en être à l’initiative au sein de leur Union territoriale ou locale de retraités. Ces contributions au Grand débat ont pris diverses formes : rencontres thématiques, envois de questionnaires, consultations par courriel.

Les structures de la CFDT Retraités ont été nombreuses à choisir les rencontres thématiques. La CFDT Retraités Voiron a rédigé, à l’issue de la rencontre, un rapport incluant des propositions relatives au maintien et à l’augmentation du pouvoir d’achat.
Ce dernier thème avec celui de la fiscalité ont été retenus par la CFDT Retraités Nantes Agglo.
Les adhérents de Calais ont débattu autour des quatre thèmes proposés par l’État. Le débat organisé par la CFDT Retraités Alpes-Maritimes s’est focalisé sur la transition écologique et son impact sur l’emploi.
La CFDT Retraités Charente-Maritime a privilégié l’organisation de l’État et les services publics ; il en ressort que ceux-ci semblent parfois difficilement accessibles, surtout en milieu rural, et déshumanisés car trop liés à Internet.

La CFDT Retraités Côte-d’Or a invité ses adhérents, qui pouvaient amener chacun un non-adhérent, à travailler à partir des analyses et propositions de l’Union confédérale des retraités et des siennes propres. La synthèse, émanant de cette réflexion collective, a pris la forme d’un « Cahier orange » remis au préfet. Ce cahier sera également présenté aux élus municipaux, départementaux, régionaux.

L’Indre-et-Loire a fait des propositions sur deux thèmes, Services publics-Territoires et Démocratie-Citoyenneté.
Les militants du Loir-et-Cher ont débattu à partir des quatre thèmes nationaux en présence d’un député et d’un membre du conseil départemental.
Var et Vienne ont chacune rédigé trois synthèses portant sur la transition écologique, le pouvoir d’achat et le thème global : pauvreté, précarité et solidarité, Services publics et Territoire.

Certaines CFDT Retraités ont fait le choix de mener des débats avec d’autres structures CFDT. Le Puy-de-Dôme en a co-organisé un avec la CFDT Auvergne, ouvert à tout citoyen, autour de la démocratie et du pouvoir d’achat, rassemblant 80 personnes dont la moitié n’étaient pas CFDT. De même, nombreux ont été les retraités ayant participé à celui organisé par la CFDT Béarn.

D’autres, comme la CFDT Retraités Hérault, ont préféré envoyer à leurs adhérents un questionnaire portant sur les différents enjeux liés à la situation économique et sociale et à la transition écologique. Les 65 questionnaires retournés ont fait l’objet d’un dépouillement et d’une synthèse. La CFDT Retraités Colmar a procédé de la même manière en organisant une consultation auprès de ses adhérents et sympathisants, collectant ainsi des propositions tant individuelles que collectives.

La richesse des contributions renforce le positionnement de toute la CFDT et les propositions du « Pacte du pouvoir de vivre » cosigné par 19 organisations au départ.

Pourtant, une question subsiste : qu’adviendra-t-il de toutes ces propositions maintenant que la première phase du Grand débat national est achevée ? Sera-t-il suivi par ce « Grenelle du pouvoir de vivre », réunissant associations, mouvements de jeunesse, organisations syndicales et patronales, souhaité par la CFDT. Nous le savons maintenant, la réponse a été négative.

Annie Kuhnmunch

Le Grand débat à l’Union territoriale des retraités CFDT de la Nièvre.