Notre activité


Le Parlement européen en action


Les institutions européennes apparaissent loin de nos préoccupations. Mais leurs décisions concernent chacune et chacun d’entre nous, que ce soit en matière des droits et libertés, en matière agricole, énergétique, monétaire, environnementale, financière, économique, sociale, politique, etc.

Deux exemples très récents

Mercredi 19 mars  : Le président du Parlement européen, Martin Schulz, à Toulouse pour la soirée en mémoire de toutes les victimes de Mohamed Merah : « Je suis Européen parce que les valeurs européennes de liberté, d’égalité, de fraternité sont menacées, parce que je suis père et Allemand né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, parce que je peux comprendre la détresse sociale, mais je ne peux accepter la haine comme exutoire. Ce sentiment n’a amené que la guerre et le désespoir sur le continent. »

Détachement des travailleurs  : La loi européenne de 1996 fut mal utilisée. Des coopérations seront mises en place pour éviter les fraudes. Tous les États membres devront adopter une définition commune des travailleurs détachés. Les contrôles dans l’Union européenne seront renforcés. Les donneurs d’ordre devront, partout en Europe, vérifier les pratiques de leurs sous-traitants. Ils seront tenus pour responsables des agissements frauduleux. Ce sera un levier puissant pour assurer le respect des règles sur l’ensemble de la chaîne de sous-traitance. Le chemin de la préservation et du renforcement du modèle social européen est confirmé.