Actu revendicative


Le congrès se promène


Travailler c'est bien, se cultiver c'est mieux, ont pensé les délégués embarqués dans les huit autobus chargés de sillonner le département de la Loire pendant un après-midi. Gorges de la Loire

Marcelle Durand est aux manettes avec ses seize accompagnateurs bénévoles et militants. Des sorties sur mesure avec des sites qui ne peuvent laisser indifférent. Montagne, plaine, histoire ouvrière, monuments historiques, il n’y a que l’embarras du choix. Voici quelques exemples de parcours pour donner envie à ceux qui n’étaient pas là de faire le détour pour leurs prochaines vacances.

Le parc régional du Pilat, le crêt de la Perdrix, 1 432 mètres d’altitude, le château féodal de Rochetaillée. Saint-Julien-Molin-Molette et ses anciennes usines de tissage de la soie. Sur la face ouest la visite du village médiéval Malleval, lieu stratégique moyenâgeux sur l’axe Rhône-Auvergne. Place forte aujourd’hui des vins « côtes du Rhône » Saint-Joseph et Viognier-Condrieu.

Les gorges de la Loire avec des paysages impressionnants, une vue plongeante sur la Loire emprisonnée par le barrage de Grangeant. Unieux et ses vestiges sidérurgiques mais aussi son pôle informatique et Centre de recherche où fût découvert et mis en œuvre pour la première fois dans le monde, l’inox.

Firminy avec son exceptionnel site Le Corbusier. L’Eglise Saint-Pierre, qui vient seulement d’être inaugurée, vaut à elle seule le détour. Une halte était indispensable pour saluer la statue de Michel Rondet, ce grand syndicaliste dont nous avons déjà parlé.

Du coté nord, la plaine du Forez avec un tour à Saint-Galmier où l’eau de Badoit régale nos papilles depuis des siècles.

Champdieu avec son prieuré fondé en l’an mille par des moines venus d’Auvergne. Autour du cloître, des trésors à l’image des fresques des XIIIe et XVe siècles.

La Bastie d’Urfé, œuvre de Claude d’Urfé, ambassadeur de François 1er à Rome, joyau de la Renaissance. Les congressistes auront été surpris par cette salle de rocailles ornée de décors mythologiques. C’est ici que Honoré d’Urfé écrira le plus célèbre roman pastoral en 1607 (L’Astrée).

Le musée d’Art et d’Industrie, avec ses collections exceptionnelles en armes, cycles, rubans et métiers à tisser.

Enfin, comme un lieu de pèlerinage, la boutique des Verts de Saint-Étienne a eu un franc succès.

Pendant les séances du congrès, les conjoints des délégués ont pu visiter la Bastie d’Urfé, le site Le Corbusier mais aussi le Musée du chapeau à Chazelles-sur-Lyon, bourgade qui a compté jusqu’à 30 fabriques de chapeaux. Les grands des siècles précédents venaient y choisir leur couvre-chef. La CFDT y reste bien présente.