Action internationale


Le fonds social européen a 50 ans


Principal instrument destiné à aider les salariés et demandeurs d'emploi, les 50 ans du fonds social européen nous donnent l'occasion de le décrire.

En coopération avec les États membres, les objectifs du fonds social européen sont de :
- garantir un niveau élevé d’emploi ;
- assurer une égalité entre les femmes et les hommes ;
- contribuer à un développement durable et à la cohésion économique et sociale.

Ce fonds apporte des moyens financiers permettant de traduire en mesures concrètes les stratégies européennes pour l’emploi. Il investit dans les ressources humaines. Il contribue auprès de millions de femmes et d’hommes de tous les États membres à la réalisation de perspectives professionnelles ou de réinsertion sur le marché du travail. Il s’agit essentiellement de chômeurs, de personnes défavorisées ou sous-qualifiées. Il a permis dans de nombreux États membres la mise en place efficace de systèmes de formation professionnelle.

Un fonds social pas seulement pour l’emploi

Le fonds social européen finance aussi des actions pour les personnes handicapées. Un rapport récent de la Commission européenne constate que plus d’un million de personnes handicapées sont placées dans des structures hospitalières dans lesquelles la dignité des résidents n’est pas toujours garantie.

Le fonds intervient aussi pour l’autonomie de vie, notamment par des services auprès des personnes handicapées à proximité de leur lieu naturel de résidence, y compris en zone rurale. Par exemple, il encourage l’approche dite de « désinstitutionalisation ». C’est le remplacement de structures fermées par des services de qualité et par l’hébergement au sein de structures d’accueil locales adaptées.

La France émarge aussi aux fonds structurels

Sur la période 2000/2006, le fonds social est intervenu en France pour un montant de 6,7 milliards d’euros. Une enveloppe de 16,2 milliards d’euros englobait l’ensemble des fonds structurels européens. Pour la période 2007/2013, la solidarité reste une des valeurs de l’Union européenne. Prenant en compte les besoins des nouveaux États membres, la dotation française sera de 14,3 milliards d’euros pour l’ensemble des fonds structurels.

Le FSE a 50 ans
Vladimír Spidla Commissaire européen à l’Emploi, aux Affaires sociales et à l’Égalité des chances, à droite, et le directeur Nikolaus van der Pas visitant l’exposition sur l’anniversaire du fonds social européen.