Notre activité


Le guide des aidants et des conseils de la vie sociale


Fruit des échanges et des bonnes pratiques repérées au sein de plusieurs réseaux d’élus Inter CVS, dont celui de l’Essonne, enrichi par des formations en régions et par les enquêtes avec les aidants, la CFDT Retraités vient de produire le guide « Du proche aidant au conseil de la vie sociale ».

Ce guide, complémentaire du guide « Pour l’autonomie », s’adresse aux adhérents et militants CFDT, retraités et en activité professionnelle, concernés par la perte d’autonomie. Il comprend 43 fiches pratiques utiles pour les aidants, les conseils de la vie sociale (CVS) et la bientraitance des personnes en perte d’autonomie. Il comporte des droits individuels et collectifs, des conseils, des bonnes pratiques pour le prendre soin et la bientraitance.

Accompagner, écouter et faire participer autrement les personnes, connaître les droits individuels et collectifs des personnes et des proches aidants à domicile ou en établissement. Avoir de bonnes relations avec les personnels, en pleine crise de la Covid-19. Dans l’attente de la nouvelle loi pour le grand âge, ce nouveau guide de la CFDT Retraités tombe bien.

Faire vivre la démocratie par un dialogue social constructif, proposer, intervenir, donner son avis sur les activités et le fonctionnement d’un établissement. Être représentatif des résidents et des familles, savoir qui fait quoi parmi les professionnels. Donner des conseils, apprendre à passer de l’individuel au collectif en matière de bientraitance, telles sont les fonctions du conseil de la vie sociale.
Promouvoir le bien-être et la prévention collective des personnes en perte d’autonomie par la bientraitance et le prendre soin, avoir des comportements bienveillants. S’appuyer sur le projet de vie individuel d’accompagnement, veiller à la qualité en matière d’alimentation, des soins bucco-dentaires, de prévention des chutes, de la dénutrition, la déshydratation… sans oublier la fin de vie. Soutenir des activités socioculturelles stimulantes et des approches thérapeutiques non médicamenteuses.

Les personnes vulnérables par leur état de santé, y compris celles atteintes de troubles cognitifs, peuvent ainsi être considérées et vivre dignement.

Le savoir-faire de la CFDT est précieux pour faire vivre les droits et les conditions de vie des personnes en perte d’autonomie. À partir de pratiques innovantes en matière de dialogue social avec les usagers et leurs représentants, des voies nouvelles s’ouvrent. Faites connaître et utilisez ce nouveau guide.

Jacques Rastoul

Quid des réseaux Inter CVS ?

Ils concernent les représentants au CVS des familles et des résidents en établissements pour personnes âgées. Leur mise en réseau, en lien avec le conseil départemental de la citoyenneté de l’autonomie (CDCA), leur permet d’échanger entre eux, d’être conseillés et de se former en s’appuyant sur les bonnes pratiques de fonctionnement de CVS et de bientraitance des résidents. À la suite de l’Essonne (1), des Inter CVS existent sur le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne, la Meurthe-et-Moselle, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Métropoles de Lyon et Lille, l’Indre-et-Loire. D’autres réseaux ou réseaux équivalents sont en projet avec le soutien des agences régionales de santé et de la CFDT Retraités dans d’autres régions.
(1) eluscvs91.over-blog.com

Guide Du proche aidant au conseil de la vie sociale, juillet 2020, 88 pages, 3 euros. À commander à votre Union territoriale CFDT des retraités.