Action internationale


Le mouvement syndical algérien à l’épreuve de l’indépendance


L'histoire de l'indépendance qui a suivi les accords d'Évian s'écrit d'abord en Algérie. Abdelmadjid Azzi est bien placé pour en proposer une relecture.

Les premiers pas de la reconstruction du syndicalisme algérien, l’arabisation dominante, l’absence de toute classe ouvrière, une industrialisation naissante, la méfiance vis-à-vis des militaires, les rapports aux politiques, tout était à bâtir pour ceux qui avaient combattu pour l’indépendance de leur pays.

Celui qui fut secrétaire général de la fédération nationale des travailleurs retraités algériens (FNTRA) nous livre quelques clefs qui ont permis l’édification de l’Algérie. Une route parsemée d’embuches. Jusqu’à cette citation de Danton qui éclaire les révolutions arabes d’aujourd’hui : « En révolution, le pouvoir reste toujours aux mains des plus scélérats. »

Daniel Druesne

« Le mouvement syndical algérien à l’épreuve de l’indépendance » d’Abdelmadjid Azzi, Alger Livres Éditions, courriel : editions_gal@yahoo.fr, Tél. : 06 99 01 19 48