Notre activité


Le pacte du pouvoir de vivre, un chemin d’avenir


En mars dernier, 19 organisations, dont la CFDT, ont ensemble présenté dans le cadre du « grand débat national » 66 propositions. Ces propositions s’inscrivent dans le court, moyen et long terme, et ont surtout le grand mérite de faire le lien entre les questions sociales et les questions écologiques.

Le grand débat résulte de la décision du président de la République pour trouver une sortie au conflit des « gilets jaunes » né le 17 novembre 2018 à la suite de la taxation des carburants inscrite dans le projet de loi de finances 2019. Depuis ce conflit s’est illustré par des manifestations, l’occupation des ronds-points et des violences, inadmissibles, notamment les 1er décembre 2018 et 16 mars 2019.

Ce débat constitue une respiration démocratique dont la CFDT et d’autres, citoyens organisés ou non, se sont saisis pour exprimer leurs attentes. Pour la CFDT et les 18 autres organisations, il convient également de surmonter l’incompréhension écologique née d’une taxation tout à fait mal adaptée.

Lutter contre le réchauffement climatique

Au-delà de ce contexte particulier, il s’agit aussi de s’inscrire dans la mise en œuvre de l’accord de la COP21 de décembre 2015 sur le climat. Malgré le retrait des USA et du Brésil, beaucoup d’autres parties prenantes (États, collectivités territoriales, entreprises, syndicats, associations) s’accordent sur la prise en compte de l’urgence absolue de lutter contre le réchauffement climatique.

C’est ainsi qu’il faut comprendre une série d’événements :
- la démission du gouvernement de Nicolas Hulot le 28 août 2018,
- « l’affaire du siècle », la pétition ayant recueilli plus de deux millions de signatures visant à faire reconnaître par un juge (comme aux Pays-Bas) l’obligation de l’État d’agir pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C,
- la « Finance climat » avec les propositions du climatologue Jean Jouzel et de l’économiste Pierre Larrouturou pour une politique monétaire européenne différente, la création d’une banque pour le climat et la taxation des transactions financières.

En plus de ces différentes initiatives pour un nouveau « type de développement », il faut relever l’incroyable mobilisation de la jeunesse illustrée le 15 mars par des centaines de milliers de lycéens et de collégiens qui, dans plus d’une centaine de pays, ont, de façon limitée, « séché les cours » pour manifester en faveur d’une plus rapide et plus franche action contre le réchauffement climatique.

La jeune Suédoise Greta Thunberg, âgée de 16 ans, lors de la COP24 à Katowice, en Pologne, a secoué les responsables adultes : « En 2078, je célébrerai mon 75e anniversaire, et si j’ai des enfants, ils fêteront peut-être ce jour avec moi. Peut-être qu’ils me parleront de vous, qu’ils me demanderont pourquoi vous n’avez rien fait quand il était possible d’agir. »

Que fait la CFDT ?

L’accord réalisé entre les 19 organisations dit quelque chose sur l’identité et les valeurs de la CFDT avec la variété des organisations réunies, syndicales, écologiques, d’aide aux migrants, aux défavorisés, la Mutualité… et la nature et le contenu des propositions partagées.

- Le pouvoir de vivre et le bien commun pour refaire société : logement, inégalités, services publics…

- L’exigence de solidarité et de justice sociale : finance responsable, fiscalité, principe de pollueur-payeur…

- Réconcilier transition écologique et justice sociale : une fiscalité écologique solidaire et sociale, un plan d’investissement pour la transition énergétique…

- Partager le pouvoir de vivre pour mieux agir : co-construire les politiques publiques, partager le pouvoir dans les entreprises…)

Ce pacte du pouvoir de vivre constitue un projet positif pour transformer la société. La CFDT, en tant qu’acteur de la « société civile organisée », en est pleinement partie prenante.

Jean-Pierre Moussy

Ils soutiennent aussi le pacte

Les 19 du départ ont été rejoints par au moins 21 organisations. On retrouve la liste dans le site dédié au pacte : Acteurs de la transformation sociale, de la solidarité et de la transition écologique, ils soutiennent le Pacte !