Actu revendicative


Le paquet cadeau fiscal


Le paquet cadeau fiscal en faveur des plus fortunés (allègement accru des droits de succession, bouclier fiscal), se chiffre en milliards d’euros. En revanche, la franchise médicale à 50 euros à partir de 2008 ne rapportera même pas 1 milliard.

D’un côté, les plus riches - 100 000 familles - sont affranchis de toute solidarité à hauteur de 6 milliards environ. De l’autre, on impose une solidarité aux seuls malades envers d’autres malades (une première en France) à hauteur de 850 millions euros alors que la solidarité nationale exigerait une participation de tous, bien portants et malades.

Pour mieux faire avaler la pilule, il est fait appel, de façon cynique, aux bons sentiments ; le prétexte : lancer un plan de lutte contre la maladie d’Alzheimer, poursuivre l’application du plan cancer.

Avec le cadeau de 6 milliards - ils ont mis le paquet « fiscal » - transférés à la Sécu, combien de plans de lutte contre les maladies lourdes auraient pu être lancés ?
Des dispositifs, aussi discriminatoires qu’injustes s’expliquent par la présence de deux personnages en un : un bon Saint Nicolas pour les plus fortunés et un père Fouettard pour les malades.

Le forum de cet article est clôturé.