Nos droits


Le remboursement des frais d’optique et des dépassements d’honoraires plafonnés


Pour les associations de consommateurs, les opticiens « optimisent » le montant du remboursement des lunettes en augmentant leur prix pour atteindre le montant prévu par la complémentaire santé. Au final c’est le cotisant qui paye car la cotisation à sa mutuelle augmente en conséquence.

Le gouvernement, refusant d’être considéré comme responsable de cette inflation, a décidé de modifier le contenu du « contrat responsable » (sa taxe est inférieure aux autres contrats).

Un décret encadre les frais d’optique remboursés par période de deux ans (sauf mineurs et cas particuliers). Pour des lunettes à verres simples le minimum de remboursement sera fixé à 50 euros et le maximum à 470 euros. Pour des lunettes à verres très complexes, le minimum de remboursement sera fixé à 200 euros et le maximum à 850 euros. La prise en charge des montures restera limitée à 150 euros.

Le décret plafonne aussi le remboursement des dépassements d’honoraires. Pour les médecins qui n’adhèrent pas au contrat d’accès aux soins, la prise en charge maximum est d’abord de 125 % du tarif sécu puis à 100 % à compter de 2017.

Source : Décret n° 2014-1374 applicable au 1er avril 2015.