Déclarations de 2004 à mi 2007


Les UCR prendront part aux actions


Réunies le 25 février 2004 au siège de la Confédération Force Ouvrière, les Unions Confédérales de Retraités FO, CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC et la FGR-FP réaffirment leur opposition au projet gouvernemental d’instituer en dehors de la Sécurité Sociale une Caisse nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA).

Ce projet a été rejeté à l’unanimité par l’ensemble des conseils d’administration des caisses de Sécurité Sociale ainsi que par le Comité National des Retraités et Personnes Agées (CNRPA), les organisations syndicales et la Mutualité française.

Elles refusent l’orientation générale de ce projet qui conduit à isoler une catégorie d’assurés sociaux en les excluant de la Sécurité Sociale. Elles se félicitent de l’avis du Conseil Economique et Social intitulé « Pour une prise en charge collective, quel que soit leur âge, des personnes en situation de handicap » qui affirme son « opposition à la création d’une nouvelle branche de la Sécurité Sociale, qui lui paraît inutile et inopportune » et qui se prononce pour une prise en charge relevant de la solidarité nationale, gérée par la Sécurité Sociale.

Le dossier de l’assurance maladie constitue également l’une des préoccupations majeures des retraités, inquiets des conséquences auxquelles mèneraient une mise en concurrence de la Sécurité Sociale avec les assurances privées ou son étatisation lesquelles, dans ces deux cas de figure, ne pourraient que conduire à une privatisation partielle de la Sécurité Sociale dont les retraités seraient les premières victimes. Ils savent en effet que cela aboutira à une diminution du champ d’intervention du régime général, se traduire par de nouveaux déremboursements (de soins et de médicaments) et de nouvelles charges que les retraités ne pourront plus supporter.

Les UCR et la FGR-FP ont noté avec satisfaction que le CNRPA renoue avec la tradition des journées de rencontres nationales lesquelles, en effet, ne s’étaient pas tenues en 2002 et 2003. Toutes les questions d’actualité seront au cœur des débats lors des journées des 20 et 21 avril prochains, notamment l’égalité de l’accès aux soins quels que soient l’âge et l’état de la santé.

Les Unions Confédérales des Retraités FO, CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC et la FGR-FP appellent les retraités à prendre part aux actions de leurs organisations respectives.

Paris, le 25 février 2004