Notre activité


Les engagements du 10 octobre 2018 sur la réforme des retraites


Le 10 octobre 2018 le gouvernement a pris cinq engagements dont le maintien de l'âge légal de la retraite à 62 ans. Certains ministres semblent l'oublier, ce qui produit une cacophonie. On leur rappelle !

Une réunion de concertation s’est tenue le 10 octobre 2018, en présence d’Agnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé, et de Jean-Paul DELEVOYE, Haut-commissaire à la réforme des retraites. Cette réunion multilatérale rassemble les organisations syndicales et patronales représentatives au plan national interprofessionnel.

Cette réunion faisait suite à trois mois de concertation en bilatérale menée par le Haut-commissariat et avait pour objectif de faire un bilan à mi-parcours.

Pour rappel, la concertation en cours répond à la promesse du candidat Emmanuel MACRON de réformer en profondeur le système de retraites. Dès septembre 2017, un Haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR) a été nommé et la concertation avec les partenaires sociaux a commencé en avril 2018.

Lors de cette réunion, le gouvernement a pris cinq engagements.

- 1. Il y aura toujours un âge légal de la retraite à partir duquel on pourra liquider ses droits. Il restera fixé à 62 ans.

- 2. Les assurés qui sont aujourd’hui à la retraite ne seront pas concernés par la réforme. Pour eux, les montants des retraites, des pensions de réversion et les droits à réversion en cas de décès du conjoint ne seront ainsi aucunement modifiés.

- 3. La nouvelle phase de concertation qui s’ouvre permettra de déterminer la première génération d’actifs concernée par la réforme et les modalités de la transition.

- 4. Cette transition sera très progressive pour tenir compte de la diversité des situations initiales ; en tout état de cause, ceux qui seront à moins de 5 ans de l’âge de départ à la retraite lors de l’adoption de la loi ne seront pas concernés.

- 5. Pour tous les actifs, les droits relatifs aux périodes travaillées avant l’entrée en vigueur du nouveau système, qu’il s’agisse de trimestres ou de points, seront conservés à 100 %.

Les retraités sont concernés par l’engagement 2.
Les salariés ont entendu l’engagement 1 sur le maintien de l’âge légal à 62 ans. Cette promesse semblait logique puisqu’elle faisait partie du programme du candidat Macron. Plusieurs mois après, certains membres du gouvernement tentent de remettre en cause cet engagement : d’où la cacophonie !

N’hésitez pas à leur rappeler ces engagements afin qu’ils soient tenus.

Source : Info rapide CFDT n°49.

Poser une question

1 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Les engagements du 10 octobre 2018 sur la réforme des retraites Le 22 avril à 02:12, par Agnès

    Avec la réforme Macron des retraites, quelle différence y aura t-il entre une personne ayant 62 ans le 31.12.1962 et une autre le 1.01.1963 ou le 2.01.1963 et qui souhaitent prendre toutes 2 leur retraite à 62 ans ?

    Répondre à ce message