Notre activité


Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à solliciter les MDPH


L'évolution de l'environnement socio-économique (crise) et institutionnel (réforme des retraites ou de l'AAH) inciterait les personnes âgées de 60 ans et plus à solliciter davantage les dispositifs du champ du handicap, selon le dernier bilan d'activité des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), établi par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

Le nombre de demandes a augmenté de 8,2 % entre 2012 et 2013, et le nombre de personnes qui ont déposé un formulaire en 2013 a augmenté de 7 %.

De nombreuses évolutions nationales et locales viennent impacter le fonctionnement des MDPH en 2013.

Les MDPH évoquent le contexte économique qui inciterait les usagers adultes à solliciter les dispositifs du champ du handicap ainsi que les réformes des retraites et de l’AAH (évaluation de l’employabilité).

La MDPH du Lot observe par exemple que les décisions RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) « sont en augmentation de 18 % sur un an » et qu’il est « tout à fait possible que la réforme des retraites [qui prévoit un nombre de trimestres plus faible pour les personnes ayant la RQTH] explique pour partie l’augmentation de ces demandes ».

Les usagers âgés constituent ainsi un public de plus en plus présent : 35 % des demandes de cartes (stationnement ou invalidité) concernent les personnes âgées de 60 ans et plus. Une tendance qui devrait s’amplifier sous l’effet du vieillissement de la population.

Si la plupart des MDPH continuent à afficher des budgets excédentaires, elles sont nombreuses à constater la dégradation de leurs comptes en 2013.

Malgré ces contraintes, les délais de traitement des demandes des adultes sont restés stables par rapport à 2012 (à près de 4 mois et demi) et ceux des enfants ont augmenté de quatre jours, pour s’établir en moyenne à 3 mois et une semaine.

Source : Synthèse des rapports d’activité 2013 des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie).

Poser une question

3 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à solliciter les MDPH Le 1er mai 2015 à 09:10, par DAVID

    Bonjour,
    J’ai 64 ans, comment obtenir une carte stationnement prioritaire, je suis à 100 % ALD.
    Merci par avance.
    Mr DAVID

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2015 à 11:37, par Claude (CFDT Retraités)

      L’ALD ou affection longue durée est une modalité de remboursement des sons de santé. Elle en donne droit à rien d’autre. Si vous avez un handicap reconnu ou à faire reconnaître, adressez vous à la MPDH.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai 2015 à 13:06, par Jean Paul

      Bonjour
      Il faut obtenir une carte d’handicapé à 80% (ou plus) pour obtenir une carte de stationnement.
      Le dossier de demande est téléchargeable sur le site MDPH de votre région.

      Les conditions pour obtenir le statut d’handicapé sont les suivantes
      - Avoir un périmètre de marche limité et inférieur à 200 m
      - Recours à une aide pour ses déplacements extérieurs (Canne déambulateur ...)
      - Recours lors de tous ses déplacements extérieurs à une oxygénothérapie
      - l’utilisation systématique d’un fauteuil roulant à l’extérieur est une condition pour obtenir d’office l’attribution de la carte de stationnement
      Point important : il ne faut jamais utiliser une fausse carte de stationnement ou celle d’une personne décédée l’amende est au minimum de 1500 euros

      La présence de la personne titulaire de la carte de stationnement est obligatoire dans le véhicule lors de l’utilisation de la carte sinon 1500 euros d’amende et 3000 euros d’amende si récidive.

      Répondre à ce message