Nos déclarations


Les raisons de la colère


Réunis en conseil, les retraités CFDT réaffirment les raisons de leur colère.

La solidarité des retraités est sans faille. Avec une augmentation de la CSG pour tous, les parlementaires vont instaurer des contreparties pour tous… sauf pour les retraités. Cette mesure est source d’inégalités.
Ni la suppression de la taxe d’habitation, ni la revalorisation légale des pensions de base au 1er octobre 2017 (+0,8 %) ne sauraient compenser l’iniquité de cette hausse de la CSG.

D’autres mesures viennent s’y ajouter :
- La décision du Gouvernement de revoir le calendrier de revalorisation des pensions, avec le report de la date du 1er octobre au 1er janvier, aura pour conséquence une année blanche en 2018.
- Le passage du forfait hospitalier de 18 euros à 20 euros par jour générera un reste à charge direct plus lourd pour ceux qui n’ont pas de complémentaire santé et une augmentation des tarifs pour les autres. Les retraités supportent entièrement le coût de leur mutuelle, contrairement aux salariés.

Pour toutes ces raisons, la CFDT Retraités appelle ses équipes à continuer l’action en direction du grand public et des parlementaires.

Source : déclaration du conseil national de la CFDT Retraités du 12 octobre 2017