Notre activité


Les retraités acteurs dans la société


Le 25e congrès de l’Union confédérale des retraités (UCR) qui s’est tenu en mai 2019 à Bordeaux avait pour slogan « Les retraités acteurs dans la société ». Un constat appuyé sur des faits et non un objectif pour la prochaine mandature.

Sommaire du dossier
- Le syndicalisme retraité
- L’histoire du syndicalisme des retraités
- Du Coderpa au CDCA
- Un syndicalisme retraité en lien avec les citoyens
- Les retraités acteurs dans la société
- Organisé pour atteindre l’objectif !

Au fil des ans, la CFDT Retraités a affirmé son ancrage dans la société en investissant, souvent de manière avant-gardiste, des sujets comme l’adaptation de la société au vieillissement, l’intergénérationnel, la communication numérique, le développement durable et le cadre de vie.
Les militants et les adhérents de la CFDT Retraités ne sont pas en retrait, ils sont en première ligne.
Certes, ils sont 40 000, plus ou moins, mais le constat est que de plus en plus de salariés ainsi que des retraités qui n’adhéraient pas à un syndicat rejoignent l’UCR. Les revendications portées par la CFDT Retraités touchent le grand public lorsqu’il s’agit de défendre l’adaptation de la société au vieillissement, de dénoncer la dégradation du pouvoir d’achat, au fil des ans.

Retraités citoyens, actifs sur le terrain

Preuve que les militants ne demeurent pas cantonnés dans leur statut de retraités, ils sont investis sur les territoires avec le Pacte du pouvoir de vivre. Quant aux élections municipales, si elles ont été pour eux l’occasion d’interpeller les candidats sur des problématiques de « retraités », tous les sujets de société ont été abordés, services publics en déshérence, politique du logement et de la culture, désertification médicale, écologie.

Mais les retraités CFDT ne se cantonnent pas au seul domaine revendicatif. Comme nombre d’autres retraités, ils sont des piliers des associations caritatives, d’aide aux migrants, de soutien aux prisonniers, aux jeunes en difficulté. Leur engagement associatif nourrit les réflexions des militants dans les Unions territoriales et permet d’aller plus avant dans les différents mandats qu’ils exercent.

La CFDT Retraités n’agit pas seule, elle a noué au niveau national des partenariats avec les Villes amies des aînées, la Semaine Bleue. Sur le terrain, le Pacte du pouvoir de vivre, avec plus de soixante signataires, est une occasion de développer les partenariats. Les relations avec les autres syndicats de retraités, en France, sont actuellement complexes, mais on peut espérer que la crise sanitaire que nous traversons permettra de resserrer les liens. Acceptons-en l’augure. Au niveau européen, l’UCR est membre de la Ferpa. Michel Devacht, ancien secrétaire général, a été président de 2015 à 2019. La CFDT Retraités demeure proche des syndicats de salariés qu’il s’agisse de leur donner un coup de main dans leurs différentes actions ou de nous associer à leurs revendications.

Au-delà de ces points positifs demeurent des revendications qu’il faut, avec conviction, sans cesse remettre sur le métier. Les basses pensions qui touchent principalement les femmes, la prise en compte du grand âge et la prise en compte globale des retraités. Un ministère dédié aux retraités et personnes âgées démontrerait que l’État leur accorde une place véritable dans la société.

Au salon de l’Agriculture, un syndicalisme ancré dans l’actualité.