Actu de nos droits


Les retraités exclus du crédit d’impôts pour les services à la personne


En décembre 2006, à l’occasion du débat sur la loi de finances rectificative pour 2006, les députés restreignent les possibilités de crédit d’impôt accordées pour les services à la personne.

Ne sont retenus que les ménages ayant une activité professionnelle et les services sont limités aux gardes d’enfants à domicile, au soutien scolaire et aux cours à domicile à condition d’être payés par Cesu. Le gouvernement promet alors d’élargir cette disposition.

Mauvais résultat pour les retraités. Certes, à l’occasion de la loi sur le droit opposable au logement, certaines améliorations sont apportées sur proposition du gouvernement : le crédit d’impôt est étendu, à compter de l’imposition en 2008 des revenus de l’année 2007, aux demandeurs d’emploi et à tous les métiers de service à domicile et l’obligation de paiement par un Cesu est supprimée.

Mais les retraités doivent toujours se contenter pour ces mêmes services d’une réduction d’impôt qui n’aide que les retraités imposables.

La CFDT Retraités dénonce cette limitation et continue à demander que les retraités puissent, eux aussi, bénéficier d’un crédit d’impôt.

Sources : Loi n° 2006-1771 du 30 décembre 2006 de finances rectificative pour 2006, article 70. Loi n° 2007 2901 du 5 mars 2007 sur le droit opposable au logement, article 60.

Le forum de cet article est clôturé.