Déclarations de mi-2007 à mi-2011


Les retraités maltraités


Les unions confédérales de retraités CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC et la FGR-FP s'indignent de la perte de pouvoir d'achat programmée en 2008 pour les retraités et l'absence de mesures concrètes en faveur des petites pensions.

Une limitation à 1,1% de l’augmentation des pensions en 2008 est une provocation par rapport aux hausses régulières du coût de la vie : dépenses de santé directes (divers forfaits, dépassements d’honoraires ou futures franchises annoncées), cotisations des complémentaires santé, dépenses d’énergie, alimentation restes à charge pour le maintien à domicile ou l’hébergement en établissement.

La méthode de revalorisation des pensions, que nous contestons, sous estime les effets de l’inflation pour les retraités. L’indice utilisé provoque à moyen et long terme une perte de pouvoir d’achat.

Les organisations syndicales de retraités réclament la réunion d’urgence de la conférence chargée de « veiller au respect de la garantie du pouvoir d’achat des pensions », afin de rétablir un juste rattrapage du pouvoir d’achat des retraités.

Paris, le 9 octobre 2007.

Le forum de cet article est clôturé.