Déclarations de mi-2007 à mi-2011


Les retraités restent maltraités


Des milliers de retraités dans la rue, le 6 mars dernier, à Paris et dans la plupart des départements, ont manifesté pour réclamer une « augmentation immédiate des retraites ».

Reçues à l’hôtel Matignon par Monsieur AUBRY, conseiller social du
Premier ministre, les organisations syndicales de retraités CFDT, CFTC,
CFE/CGC, CGT, FO, la FGR-FP et l’UNSA-retraités ont exigé une
réponse rapide à leur courrier commun réclamant d’aller au-delà de la
revalorisation de 1,1% octroyée au 1er janvier 2008 et d’effectuer cette
correction le plus tôt possible.

A ce jour les retraités restent maltraités car aucune réponse ne leur est
parvenue des services du Premier ministre.

Pourtant l’inflation continue sa progression, renforçant chaque mois les
difficultés que rencontrent les retraités et personnes âgées.

C’est tout de suite qu’il faut redonner du « pouvoir d’achat » aux retraités
afin de compenser la hausse des prix et du coût de la vie,
indépendamment du « rendez-vous 2008 » sur les retraites.

Fait le 17 avril 2008