Stats et études


Les revenus élevés des médecins


Selon les études officielles, les médecins libéraux déclarent un revenu moyen net de 7 000 € par mois en 2007. Pour avoir plus, ils pratiquent les dépassements d'honoraires, conduisant des malades à différer ou annuler des soins.

Deux études récentes apportent des éléments chiffrés sur les revenus annuels des médecins et chirurgiens libéraux. L’une est publiée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques des ministères de la Santé et des Affaires sociales). L’autre issue de la caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) a été rendue publique par le Quotidien du Médecin.

Dans les deux cas, les chiffres concernent les revenus annuels nets pour 2007 après déduction des frais professionnels et des cotisations sociales. Le montant moyen annuel est proche dans chacune des deux études : 86 300 € pour la Drees et 81 808 € pour la CARMF, ce qui valide l’ensemble des chiffres donnés.

La Drees donne l’éventail des revenus mensuels en fonction des spécialités : les montants les plus bas concernent les dermatologues, les psychiatres, les généralistes et les pédiatres (de 4 800 à 5 700 € nets par mois). En haut figurent les anesthésistes (14 300) et les radiologues (16 900). Ces chiffres montrent une situation très différente selon les spécialités. À titre de comparaison, le revenu moyen d’un chirurgien dentiste est de 6 800 € et celui d’un infirmier de 3 400 €.

Hausse moyenne de 8,9% en un an

L’étude de la Drees indique que la pratique des dépassements d’honoraires est à l’origine d’une part importante de ces revenus : de 20% pour les dermatologues à 42% pour les stomatologues. Les dépassements d’honoraires pratiqués par certains spécialistes conduisent des malades à différer ou annuler des soins. Et l’évolution de la situation économique aggrave encore plus la position des plus défavorisés.

Comme l’activité des médecins progresse peu ou même pas du tout, l’augmentation des tarifs pratiqués est à l’origine des fortes progressions de revenus en 2007 par rapport à 2006. La hausse moyenne a été de 8,9% avec des chiffres variant de 3,2% à 12,9% selon les spécialités.

Ces chiffres officiels éclairent le débat au moment où s’ouvrent les négociations sur la convention médicale entre les caisses d’assurance maladie et les syndicats de médecins. La création d’un « secteur optionnel » y sera débattue. En instituant des possibilités limitées de dépassements d’honoraires, on espère une réduction des dépassements abusifs.

Il sera difficile d’obtenir des médecins un retour en arrière par rapport à des pratiques qui leur procurent des revenus aussi élevés.

Revenu libéral moyen net des médecins

Le revenu libéral net moyen 2007 estimé ici s’apparente à un salaire net pour les salariés. Nous avons ajouté dans le tableau d’autres professions médicales.

Spécialité Revenu net annuel
Radiologue 202 800
Anesthésiste 171 800
Chirurgien 126 900
Ophtalmologue 124 900
Cardiologue 108 600
Stomatologue 102 700
Gastro-entérologue 94 300
ORL 82 200
Gynécologue 81 000
Pneumologue 74 400
Rhumatologue 70 400
Pédiatre 68 500
Psychiatre 57 900
Dermatologue 57 700
Ensemble des spécialistes 109 400
Omnipraticien 66 800
Ensemble des médecins 86 300
Chirurgien dentiste 81 400
Infirmier 40 900
Kinésithérapeute 37 500

Champ : ensemble des médecins ayant perçu au moins un euro d’honoraires au cours de l’année
Sources : Fichiers SNIR (CNAMTS) et BNC 2035 (DGI-INSEE), exploitation DREES.