Actu revendicative


Les tribus sont dans la rue


Les citoyens éberlués regardent devant leur poste de télé la montée de la prise de pouvoir des tribus qui, par leur violence, veulent rompre le consensus républicain du vivre ensemble.

Qui sont-ils ? Comment s’y reconnaître dans leurs positions incohérentes qui donnent le tournis ?

Leurs morales patchwork, leurs contradictions propagent des rumeurs dignes du Moyen Âge.

Ils sont pour la famille, disent-ils, mais pas n’importe laquelle et contre les regroupements familiaux.

Ils sont pour le travail du dimanche (mesure économique), pour la domination masculine par tradition et contre l’accès à toutes et à tous à tous les métiers.

Dans notre République, le racisme, le sexisme, le traitement inégalitaire entre filles et garçons sont des délits. Tout comme le retrait de l’école par les parents.

Ces fanatiques minoritaires, ces étrangers du contrat social ancrent leur obscurantisme dans la haine de l’autre. Ils utilisent les peurs du changement de société et de la crise actuelle pour développer leur audience. Ne nous laissons pas intimider.

Danielle Rived