Notre activité


Les usagers de la santé aussi


Malgré l’esprit de la loi de 2002 sur les droits des usagers, on est encore loin d’une culture du dialogue et de la démocratie sociale dans le secteur de la santé et du médico-social.

Même si les choses évoluent, l’usager est souvent considéré uniquement comme un « patient » par le corps médical et paramédical. L’usager est dans un rapport de dépendance aux professionnels. Il méconnaît ses droits.

La participation des usagers et leur représentation collective demeurent une obligation formelle insuffisamment activée. La CFDT est donc particulièrement attachée à faire vivre le conseil de vie sociale (CVS) dans le médico-social, et dans le sanitaire, la commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPC).

Jacques Rastoul

Les lanceurs d’alerte sont-ils les vigies de la démocratie ?

Irène Frachon, pneumologue au CHU de Reims, a contribué à révéler le scandale du Médiator, ce médicament commercialisé par les laboratoires Servier, parfois utilisé comme un coupe-faim. Le Médiator aurait causé la mort d’au moins 500 malades. Ces lanceurs d’alerte sont le symptôme d’une crise de la représentation politique. Pour certains « ils choisissent de faire prévaloir leur conscience sur le devoir d’obéissance » Pourront-ils être soutenus, écoutés dans une législation encadrée pour éviter les dérives des délateurs, sans risquer de perdre leur emploi ou d’être mis au ban de la société ?