Actu de nos droits


Linky, vous connaissez ?


Il s’agit du nouveau compteur électrique conçu par ERDF, filiale d’EDF. Il sera bel et bien obligatoire.

Mais le gouvernement attend les conclusions de l’expérimentation effectuée dans 300 000 foyers de la banlieue lyonnaise. En réalité la généralisation est déjà programmée. Les logements neufs raccordés à partir de début 2012 en seront équipés.

D’ici 2016, 95% des anciens compteurs seront remplacés. Le compteur électrique de votre logement étant la propriété de votre collectivité locale qui le concède à ERDF dans la plupart des cas, il vous sera impossible de refuser ce changement.

A quoi cela sert-il ?

C’est un compteur relevé et géré à distance. Autrement dit ERDF supprimera tous ses releveurs et économisera 35 millions de km par an !

Mais ce compteur va aussi permettre d’espionner vos habitudes, toutes les demi-heures, il communiquera vos consommations à l’ordinateur central.

La CNIL a déjà émis des recommandations à ce sujet. L’abonné, lui, aura pour avantage d’être facturé en fonction de sa consommation réelle.

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), les expériences étrangères permettent d’espérer un gain d’énergie de 5 à 15%. Mais les fournisseurs pourront multiplier les paliers de prix selon les moments du jour, de la semaine ou de l’année pour inciter à réduire la consommation. Des conflits en perspective !

Qui va payer ces nouveaux compteurs ?

Ne vous y trompez pas, même si des messages internet vous incitent à ne rien signer, ce n’est pas au moment de la pose qu’une facture sera présentée. De fait, il n’y en aura pas. Mais évidement, au final le consommateur paiera dans son abonnement.