Actu de nos droits


Lutte contre les déserts médicaux


Un décret assouplit les règles - en matière de remplacement - de médecine foraine et de gestion de cabinet médical.

Il autorise la création de « médecins volants » qui pourront aller temporairement dans des déserts médicaux tout en pouvant se faire remplacer dans leur propre cabinet, ce qu’interdisait jusqu’ici le code de déontologie.

« L’exercice de la médecine foraine est interdit. Toutefois, quand les nécessités de la santé publique l’exigent, un médecin peut être autorisé à dispenser des consultations et des soins dans une unité mobile selon un programme établi à l’avance ». C’est ce que dit un des derniers décrets d’application de la loi 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST).

Source : Décret n°2012-694 du 7 mai 2012.