Stats et études


Médecins et dentistes refusent de soigner des CMUC


Le Fonds CMU a fait étudier sous forme d’un « testing » le refus de soins à l’égard des bénéficiaires de la CMU complémentaire.

Il en ressort que les médecins spécialistes opposent un taux de refus élevé (41%) ainsi que les dentistes (39%).

Pourquoi ? D’abord pour « des raisons économiques » constate l’étude, les médecins devant respecter les tarifs Sécu pour cette population prise en charge à 100%. Illégal et non déontologique !

Le Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie (Fonds CMU) est un établissement public national à caractère administratif créé par la loi du 27 juillet 1999.

Source : Analyse des attitudes de médecins et de dentistes à l’égard des patients bénéficiant de la Couverture maladie universelle complémentaire. Etude par testing dans six villes du Val-de-Marne. DIES pour Fonds CMU. Juin 2006.