Notre dossier Europe


Mieux connaître l’Allemagne, présidente de l’Union européenne à compter de juillet 2020


Après la présidence Croate, l’Union européenne est présidée par l’Allemagne à compter du 1er juillet 2020 pour six mois. Découvrez tout ce qu'il faut savoir de l’Allemagne.

Bon à savoir

Capitale : Berlin
Langue officielle : l’allemand
Membre de l’UE depuis le 1er janvier 1958
Monnaie : membre de la zone euro depuis le 1er janvier 1999
Schengen : membre de l’espace Schengen depuis le 26 mars 1986
Population : près de 82 millions d’habitants
Syndicat affilié à la Confédération Syndicale Européenne (CES) : DGB

Système politique

L’Allemagne est une république parlementaire fédérale dirigée par un chef de gouvernement, la chancelière Angela Merkel, et un chef d’État, le président Frank-Walter Steinmeier, qui assume essentiellement une fonction de représentation.

Le pays se compose de 16 États, qui ont chacun leur constitution et bénéficient d’une grande autonomie quant à leur organisation interne. Trois d’entre eux sont des villes/États : Brême, Hambourg et Berlin.

Commerce et économie

En 2018, l’économie allemande reposait essentiellement sur l’industrie (25,8 %), l’administration publique, la défense, l’éducation, la santé et les services sociaux (18,2 %), ainsi que sur le commerce de gros et de détail, les transports et les services d’hébergement et de restauration (16,3 %).

Le commerce intra-UE représente 59 % des exportations de l’Allemagne (dont France : 8 % et Pays-Bas : 7 %), ses exportations hors UE s’élevant à 9 % pour les États-Unis et à 7 % pour la Chine.

66 % des importations proviennent d’États membres de l’UE (dont Pays-Bas : 14 %, France : 6 % et Belgique 6 %). En dehors de l’UE, 7 % des importations proviennent de Chine et 4 % des États-Unis.

L’Allemagne dans l’UE

L’Allemagne compte 96 députés au Parlement européen.

Elle dispose de 23 représentants au sein du Comité économique et social européen. Cet organe, qui représente les employeurs, les travailleurs et d’autres groupes d’intérêts, est consulté sur les propositions d’actes législatifs, ce qui permet d’avoir une idée plus précise des incidences de ces propositions sur la situation des États membres en matière d’emploi et de conditions sociales.

L’Allemagne dispose de 21 représentants au sein du Comité européen des régions, qui réunit les représentants locaux et régionaux au niveau de l’UE. Cet organe consultatif est invité à donner son avis sur les propositions d’actes législatifs, afin de garantir que ces actes tiennent compte du point de vue de chaque région de l’UE.

En 2018, l’Allemagne a contribué au budget de l’UE à hauteur de 25,267 milliards d’euros (soit 0,73 % de son économie) et a reçu 12,054 milliards d’euros (soit 0,35 % de son économie).

Le programme de la présidence allemande : « Tous ensemble pour relancer l’Europe »

Avec la pandémie de Covid-19, l’Union européenne fait face au plus grand défi de son histoire. Durant la présidence du Conseil de l’Union européenne, l’Allemagne mettra tout en œuvre pour relever ce défi, l’objectif étant de relancer l’Europe ensemble et tournés vers l’avenir.

Son programme s’appuie sur les grands principes suivants :

- Une maîtrise durable de la crise du coronavirus et la relance économique et sociale,
- Une Europe plus forte et plus innovante,
- Une Europe juste,
- Une Europe durable,
- Une Europe de la sécurité et des valeurs communes,
- Une Europe forte dans le monde.

Tout particulièrement en cette période, l’Europe doit rester unie. L’objectif suprême est de relancer l’Europe tous ensemble et de fixer les jalons d’un avenir prospère en Europe.

Les prochaines présidences

Portugal de janvier à juin 2021
Slovénie de juillet à décembre 2021
France de janvier à juillet 2022.

Jean-Pierre Bobichon

Pour en savoir plus

Le programme complet sur le site de la présidence allemande