Notre activité


Mobilisations autour de la carte pétition perte d’autonomie


Depuis début octobre, partout en France, grâce à l'engagement des militants de la CFDT Retraités, les cartes pétitions pour souligner auprès du gouvernement et de la présidence de la République l'urgence d'un projet de loi sur la perte d'autonomie rencontrent un franc succès.

Suite à l’appel lancé, sous forme de « ras-le-bol » début octobre, lors d’une conférence de presse, la CFDT Retraités l’affirme aujourd’hui : « Tout le monde est à bout ! » : les personnes qui sont conscientes de la dépendance qui les gagne progressivement ; les aidants qui n’en peuvent plus entre les déséquilibres personnels - et, pour la moitié d’entre eux, professionnels, et les retraités modestes qui n’ont même pas les moyens de faire appel à la solidarité nationale et qui se terrent « au domicile ».

Partout en régions et au national, la CFDT Retraités a présenté de manière claire, argumentée et précise ses analyses, propositions et engagements sur la perte d’autonomie. Elle espère mobiliser, les aidants comme les personnes âgées, pour qu’ils portent ses propositions auprès du Président de la République. Elle a ainsi créé des cartes postales pétition, distribuées à 150 000 exemplaires sur les marchés de France, notamment dans le cadre de la Semaine bleue. Elle invite le grand public à les retourner au Président de la république dans les prochaines semaines. Ces cartes sont également téléchargeables sur le site internet de CFDT Retraités. Vous pouvez également signer la pétition en ligne :Pétition « Perte d’autonomie par tous, pour tous ! ».

« Loi sur la dépendance : les retraités CFDT s’impatientent » titre la Nouvelle République. « La CFDT Retraités en faveur de la perte d’autonomie » confirme Vosges Matin. « La CFDT Retraités de Moselle dénonce le report de la loi sur le financement de la perte d’autonomie à 2014 et lance une campagne pour sensibiliser les Français » diffuse Radio Bleue. « La CFDT lance sa pétition » confirme le journal de Saône-et-Loire. Sud-Ouest participait à la conférence de presse organisée par l’Union régionale Aquitaine de la CFDT Retraités. Et l’Est Républicain ouvrait sa « Question à » au secrétaire général de la CFDT de Meurthe-et-Moselle : « François Hollande doit tenir ses promesses sur la perte d’autonomie ». Jusqu’à Essonne Info qui soulignait « les craintes de la CFDT Retraités. »

Le site AgeVillage.com a souhaité soutenir puis s’associer à part entière à l’opération. Dans son sillage, plusieurs associations et fondations nationales françaises engagées en gérontologie pourraient rejoindre le mouvement. Une réunion est programmée le 18 octobre pour ce faire. Ce serait une première !
Une autre réunion en intersyndicale retraités cette fois est également prévue début novembre au ministère de Madame Delaunay.

En attendant vous pouvez toujours signer la pétition sur le site de la CFDT Retraités.

Daniel Druesne

Près de 500 millions d’euros en moins pour la CNSA !

La CFDT Retraités début octobre a, une nouvelle fois, alerté les pouvoirs publics sur les ressources budgétaires de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie).Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 était publié, il est inadmissible qu’une ressource financière de 500 millions octroyée à la CNSA soit détournée de son objectif premier.

« Ce tour de passe-passe budgétaire annihile la contribution de 0,3% au titre de la perte d’autonomie (CASA - contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie) prélevée sur la pension des retraités depuis le 1er avril 2013. » dénonce l’organisation.

Pour la CFDT Retraités, il y a urgence à ce que la cotisation CASA serve, dès à présent, à l’amélioration de la prise en charge des personnes en perte d’autonomie. Même si la loi n’est pas encore sur les rails. Qui porte la responsabilité de ce retard ?