Actu revendicative


Mobilisés le 11 octobre


Le 11 octobre dernier, plusieurs dizaines de milliers de retraités ont défilé dans de nombreuses villes à l'appel des syndicats pour souhaiter plus de solidarité.

Derrière la banderole d’une intersyndicale rassemblant les sections « retraités » de la CFDT, de la CGT, de la CFTC, de l’Unsa, ainsi que de la Fédération générale des retraités de la fonction publique, environ 4 000 personnes ont manifesté à Paris, 1 000 à Valence, 850 à Lyon, 600 à Nancy, 450 à Perpignan, 300 à Marseille, Nice, Albi, Lorient au Mans ou encore 200 à Quimper et Saint-Brieuc. Tour d’horizon.

Gironde : Un travail collectif

Manifestation des retraités globalement réussie à Bordeaux. 1 000 retraités et une bonne visibilité de la CFDT Retraités en tête de cortège. Les dossiers revendicatifs ont été déposés à la permanence du député Vincent Veltesse, au conseil général, à la préfecture. Ils portaient sur le pouvoir d’achat, la perte d’autonomie, l’accès aux soins. C’est là le résultat de notre travail collectif et intersyndical girondin, déjà exprimé lors d’un colloque en février dernier, avec projections sociales, financières et démographiques qui se profilent pour les années à venir en Gironde. Une délégation a été reçue par le conseil général et la préfecture. Les infos ont été bien relayées par les différents médias régionaux.
Maryse Blanchard et Guy Rambaud


Sarthe : Forts et bien préparés

Nous nous sommes rassemblés à la maison des associations au Mans. Démarrage par une prise de parole de la CGT qui n’a pas hésité à faire un amalgame des problèmes des retraités et des salariés. La CFDT pour sa part a remercié les 300 retraités qui avaient eu le courage de se déplacer malgré une météo « dégoulinante ».
A 11 heures, une délégation CGT, FGR-FP et CFDT est reçue par la directrice de cabinet du préfet. Le dossier fourni par l’UCR-CFDT et les travaux préparatoires sur l’action revendicative ont permis de répondre. Nous nous sommes sentis forts car préparés. Nous avons remis un dossier à la directrice de cabinet sur nos revendications CFDT.
En sortant les trois organisations se sont donné rendez-vous début décembre pour une rencontre du comité de suivi du Coderpa comme nous le faisons régulièrement ensemble afin de suivre cette structure.
Josselyne Wiart

Pluie au Mans. Temps sec en Lorraine pour ces manifestations du 11 octobre.

L’ULR de Flixecourt primée par la Semaine bleue

Dans la Somme, entre Abbeville et Amiens, Flixecourt, une ancienne cité ouvrière. En 1857, autour des usines textiles, des écoles, une maternité, des colonies de vacances et 12 000 ouvriers. Aujourd’hui 3 200 habitants et une équipe de militants de la CFDT Retraités de la Vallée de la Nièvre qui anime la Semaine bleue autour de l’opération « HAD » comme Hier, Aujourd’hui et Demain.
Pour cette initiative l’ULR a reçu le prix créé spécialement pour les 60 ans de la Semaine bleue après avoir été sélectionnée parmi 138 dossiers lors du concours national organisé par le Comité national de la Semaine bleue. Elle a proposé depuis, du 15 au 21 octobre, autour de ce thème, exposition, rencontres, intervention théâtrale, tables rondes et points d’informations juridiques...

Jean Barucq, secrétaire général du Comité national d’entente de la Semaine bleue, Chantal Cordier, Jean-Claude Bury, Manuel Bougeard, directeur de cabinet de la ministre Michèle Delaunay.