Action internationale


Moderniser la protection sociale


Moderniser la protection sociale est une préoccupation et un engagement de l'Union Européenne pour les années à venir. Analyse.

Il s’agit là d’un dossier important, sensible, d’autant que les systèmes de protection sociale édifiés par les Etats membres constituent l’un des grands piliers du modèle social européen.

Il convient, non seulement, de le préserver mais aussi de le renforcer, en tenant compte des évolutions en cours, qui si elles ne sont pas maîtrisées risquent de se retourner contre nous.

En effet, la rapidité des changements économiques, technologiques et démographiques actuels, renforcent la nécessité de "moderniser" ces systèmes, afin de les pérenniser, maintenir un niveau de pension élevés, garantir l’accès des citoyens a des systèmes de soins, de santé, de qualité et ainsi renforcer la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Adapter, prendre en compte les réalités nouvelles pour garantir l’avenir, s’assurer qu’il n’y ait pas aujourd’hui et demain des laissés pour compte.

Ce qui suppose que nous devons nous saisir de ce problème, l’aborder avec lucidité, identifier et connaître les risques encourus pour y faire face et formuler des propositions concrètes, crédibles donc mobilisatrices.

En ce qui concerne le coût de la protection sociale, l’Union Européenne y consacre 28,5% du PIB dont 63% vont aux pensions et aux soins de santé, conséquences positives des modes de vie plus sains, paix, sécurité et progrès de la médecine qui contribuent à accroître continuellement l’espérance de vie et le nombre de personnes âgées.

Hormis le fameux "yaka", quelles réponses et propositions avancer ? Outre les mesures diverses, nouvelles qu’il convient de prendre pour moderniser la protection sociale, il est évident qu’en premier lieu, l’objectif d’une politique de plein emploi est de nature à apporter une réponse concrète durable.

Le plein emploi - c’est-à-dire des emplois de qualité, une formation tout au long de la vie pour favoriser la nécessaire adaptation aux changements du marché du travail sont indispensable pour lutter contre l’exclusion sociale et offrir aux personnes défavorisées la possibilité de revenir à l’emploi et à la vie sociale.

Dans cet esprit, l’Union Européenne, outre les politiques pour le retour au plein emploi, dans le cadre de la stratégie de l’emploi définie à Lisbonne en mars 2000, propose quatre grands objectifs pour réformer le système de protection sociale :
- Réformer les régimes fiscaux et les systèmes de prestations ;
- Garantir des pensions sures et viables ;
- Promouvoir l’intégration sociale ;
- Garantir un niveau élevé et durable des soins de santé.

A nous par nos propositions, notre engagement, nos actions de faire en sorte que ces objectifs, louables soient lestés d’un contenu qui répondent à nos aspirations.

Roger Briesh