Stats et études


Mortalité aux grands âges différente selon le diplôme


Les plus diplômés peuvent espérer à 86 ans vivre encore 20% plus longtemps que les non-diplômés.

Nous savons que l’espérance de vie à la naissance varie selon le diplôme et la catégorie sociale. Les manœuvres et les ouvriers vivent le moins longtemps, les professions libérales et les professeurs vivent le plus longtemps. Cette étude mesure le reste à vivre à l’âge de 86 ans !

Dans les conditions de mortalité des années 2000-2002, à 86 ans, les femmes ayant un diplôme supérieur ou égal au baccalauréat vivent encore 7,1 ans en moyenne, contre 6,1 ans pour les femmes sans diplôme.

Pour les hommes, la durée de vie restante est moindre que pour les femmes. Mais comme pour les femmes, elle est plus longue pour les plus diplômés : 5,2 ans à 86 ans pour les hommes les plus diplômés contre 4,5 ans pour ceux qui n’ont pas de diplôme.

Pour les deux sexes, les plus diplômés peuvent donc espérer à cet âge vivre encore 20 % plus longtemps que les non-diplômés. Les différences selon le diplôme et la catégorie sociale s’estompent avec l’avancée en âge. Elles ont disparu parmi les femmes et hommes de 94 ans ou plus (ils sont décédés NDLR).

Source : Insee Première n°1122.

Le forum de cet article est clôturé.