Action internationale


Nouveau « Fonds européen d’ajustement à la mondialisation »


Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation est mis en place. C'est un progrès malgré des insuffisances.

Un Fonds européen d’ajustement à la mondialisation a été proposé par la Commission le 1er mars. C’est la mise en œuvre d’une décision prise en décembre dernier par le Conseil européen (chefs d’État). Il devrait être opérationnel en janvier 2007. La dotation de ce Fonds est de 500 millions d’euros.

La Confédération européenne des syndicats (CES) « salue favorablement la mise en place de cet instrument, mais juge insuffisant le rôle confié aux partenaires sociaux » car « s’agissant de restructurations, il est essentiel que les partenaires sociaux soient consultés et leur apport valorisé... ». La CES critique « l’approche de la Commission européenne limitant le soutien assuré par ce Fonds aux travailleurs touchés par les délocalisations/restructurations ayant lieu hors de l’Union européenne et pas, y compris, à l’intérieur de l’Union. »

L’étude d’impact de la Commission européenne considère qu’environ 35 000 à 50 000 travailleurs par an pourront bénéficier de l’intervention de ce Fonds. D’après un rapport de l’Observatoire européen des restructurations, la CES souligne « qu’en 2005 le nombre de travailleurs ayant perdu leur emploi suite à des restructurations a dépassé le chiffre de 570 000. » Enfin, la CES insiste sur la nécessité d’assurer une coordination entre les différents instruments existants afin d’accroître la cohérence et l’efficacité des aides en direction des travailleurs concernés.

Encore un sujet qui mérite, actions et interventions appropriées pour passer des bonnes intentions aux actes concrets démontrant ainsi l’attention que porte l’Union européenne envers les travailleurs concernés qui doivent faire face à d’importantes mutations industrielles.