Actu de nos droits


Participations pour 2010 de l’action sociale Cnav


L'assurance vieillesse et les régimes de retraite complémentaire mutualisent et coordonnent une partie de leurs ressources pour mener une action sociale en faveur des retraités les plus démunis.

L’action sociale nationale est définie par la caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) qui gère la branche retraite du régime général de la sécurité sociale. Elle est ensuite mise en œuvre par la Cnav elle-même en Île-de-France, par la Crav (caisse régionale d’assurance vieillesse) en Alsace-Moselle et ailleurs en métropole par votre Cram (caisse régionale d’assurance maladie). Les régimes de retraite complémentaire Arrco et Ircantec se coordonnent avec le régime général pour attribuer ces aides. Ces aides ne sont pas récupérables sur succession.

Aide aux vacances

Pour les retraités du régime général, une prise en charge sous conditions de ressources d’une partie des frais de séjour est possible. Cette aide vise à rompre l’isolement des personnes à faibles revenus ou touchées par les effets de la dépendance. Son montant et les conditions de prise en charge varient d’une région à l’autre.

Aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH)

L’ARDH permet de bénéficier d’une série d’aides à domicile au sortir d’une hospitalisation. Elle ne peut dépasser trois mois.
Les bénéficiaires sont les personnes ayant des besoins temporaires et urgents à domicile au sortir d’une hospitalisation (GIR 5 ou 6).
Cette aide s’intègre dans les plans d’action personnalisés avec les mêmes conditions de ressources et le même taux de participation du retraité (voir tableau) et sans dépasser un plafond de 1 800 €.

Secours sociaux

Montant maximum : 690 €

Secours catastrophes naturelles

Montant maximum :
- personne seule : 980 €
- couple : 1 560 €