Actu revendicative


Pierre Hureau et « Un printemps sur l’estuaire »


J’ai lu avec grand plaisir « Un printemps sur l’estuaire ». J’ai complété, ou rafraîchi, ma culture syndicale. Le livre est fort intéressant. Il décrit bien une période dure, au plan économique et social, mais riche d’enthousiasme et de volonté de construire une organisation forte, libre de toutes attaches, qui trouve et crée en elle-même des richesses humaines. (...)

Sur la forme, le livre est facile à lire. L’alternance de textes, d’illustrations, de fac similés, de parcours de militants rend la lecture aisée.
Sur le fond, quelques remarques. Malgré les désaccords, souvent de fond, avec la CGT, l’unité d’action s’imposait. L’intérêt des salariés passait avant tout. (...)

Dans certains secteurs décrits dans le livre, les années 80 sont évoquées. Pourquoi ne pas être allé au-delà de 1975 ? (...) Enfin, si l’évolution de 1964 et Mai 68 sont bien traités, Il n’y a aucune référence au congrès de 1970. (...)

Ces quelques remarques n’enlèvent rien à l’intérêt du livre. C’est un excellent témoignage pour les générations présentes et futures.

Extraits d’un courrier de Pierre Hureau (ancien trésorier de la confédération).

Vente par correspondance : 30 euros, franco de port. Chèque à l’ordre de ULR CFDT et adressé à ULR CFDT, Maison du Peuple, 44600 Saint-Nazaire.