Nos déclarations


Pour la CFDT Retraités, la nouvelle contribution doit financer la perte d’autonomie


Le projet de loi de financement de la sécurité sociale doit être amendé pour porter de 0,15% à 0,30% la contribution de solidarité à l'autonomie. Cette contribution sera prélevée dès le 1er avril 2013 sur les pensions des retraités imposables.

La CFDT Retraités exige des garanties pour que ce prélèvement finance bien la perte d’autonomie, dans le cadre d’une réforme à venir. La CFDT Retraités rejette toute autre utilisation, en particulier pour combler le déficit de fonds de la protection sociale.

Pour la CFDT Retraités, cette nouvelle recette doit être impérativement dédiée au financement de la prise en charge de la perte d’autonomie. Après avoir mis à contribution les salariés, bientôt les retraités, elle doit être prélevée sur l’ensemble des revenus, y compris ceux des professions non salariées (indépendants, commerçants et artisans) qui n’y contribuent pas. Pourtant, tous peuvent bénéficier d’une prise en charge de la perte d’autonomie.

La CFDT Retraités s’inscrit dans la solidarité entre les générations dans un contexte économique et social difficile. Le redressement des comptes publics et sociaux appelle des efforts solidaires équitablement partagés.

16 octobre 2012

Le forum de cet article est clôturé.