Stats et études


Prévention des cancers : les recommandations alimentaires


Depuis près de 40 ans, de nombreux travaux ont identifié les aliments susceptibles d'augmenter les risques ou au contraire de protéger des cancers. Partant de ces recherches prouvées, l'Institut national du cancer (Inca) publie ses recommandations alimentaires pour la prévention des cancers.

Depuis près de 40 ans, de nombreux travaux ont identifié les aliments susceptibles d’augmenter les risques ou au contraire de protéger des cancers.

Partant de ces recherches prouvées, l’Institut national du cancer (Inca) publie ses recommandations alimentaires pour la prévention des cancers.

Il conseille de consommer chaque jour au moins 5 fruits et légumes variés (crus, cuits, frais, en conserve ou surgelés) pour atteindre au minimum 400 g par jour.

La consommation d’alcool est déconseillée, quel que soit le type de boisson alcoolisée (vin, bière, spiritueux).

La consommation de viandes rouges devrait se limiter à moins de 500 g par semaine.

Pour compléter les apports en protéines, l’alternative reste la consommation de viandes blanches, de poisson, d’œufs et de légumineuses.

En parallèle, l’Inca propose de limiter la consommation de charcuteries, en particulier les charcuteries très grasses et/ou très salées.

Il recommande aussi de diminuer la consommation de sel en réduisant la consommation d’aliments transformés salés (charcuteries, fromages) et l’ajout de sel pendant la cuisson ou dans l’assiette.

Enfin, l’Inca recommande de ne pas consommer de compléments alimentaires à base de bêta-carotène.

Concernant l’activité physique, l’Inca suggère notamment de limiter les activités sédentaires (ordinateur, télévision). Il faut pratiquer au moins 5 jours par semaine 30 minutes minimum d’activité physique d’intensité modérée comparable à la marche rapide ou pratiquer 3 jours par semaine 20 minutes d’activité physique d’intensité élevée comparable à la course.

En savoir plus : www.e-cancer.fr rubrique Nutrition et prévention des cancers.