Notre activité


Propriétaires occupants, pensez aux aides à la rénovation


Le propriétaire de son logement peut bénéficier d’aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) si ses ressources sont inférieures à un certain plafond.

Les taux des aides varient en fonction des ressources « modestes » ou « très modestes ». En 2019, il faut prendre en compte le revenu fiscal de référence de l’année 2018 indiqué sur la feuille d’impôts.

Par exemple, hors Île-de-France, un revenu « modeste » vivant seul devra avoir un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à 18 960 € et un « très modeste » 14 790 €.

En savoir plus  : www.anah.fr