Stats et études


Rapport sévère de l’Igas sur la formation continue des médecins


Un rapport récent de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) présente la situation de la formation médicale continue : des millions d'euros, une opacité totale, et une non application de la réglementation depuis dix ans dans l'indifférence des pouvoirs publics.

L’Igas estime qu’un médecin sur cinq seulement participe à des journées de formation alors qu’elle est obligatoire depuis 1996. Avec 70 millions de financements institutionnels plus 400 à 600 millions d’euros par l’industrie pharmaceutique, la formation médicale continue est souvent un mélange de promotion publicitaire et de formation. Le système ne garantit pas l’indépendance de la formation et il « est en totale contradiction avec les objectifs de maîtrise médicalisée des dépenses de santé... ».

De plus, l’Igas souligne « l’omniprésence des conflits d’intérêts » entre les syndicats de médecins, les organismes de formation qui émanent de chaque syndicat et ces mêmes organisations qui siègent dans les instances d’agrément des organismes de formation. La formation médicale continue est un des volets des dysfonctionnements de notre système de santé.