Actu revendicative


Redéfinir la citoyenneté par une solidarité intergénérationnelle


Comment refonder notre vivre ensemble ? Les seniors représentent une opportunité pour une citoyenneté active. Leur investissement dans le bénévolat associatif que ce soit vers la société ou vers leur famille ascendante ou descendante, participe à la redéfinition du sens public. Pour cela il est nécessaire de concilier leurs attentes et les attentes de la société.

Les associations sont en manque de bénévoles. Les retraités cherchent à redonner un sens à leur vie, et ils veulent pouvoir concilier leur liberté et leurs engagements. Sans préparation il n’est pas facile d’intégrer l’univers associatif, syndical ou électif.

Certaines associations mettent en place des partenariats avec les entreprises pour préparer l’insertion des seniors dans l’univers associatif. Les sections syndicales de retraités, par leur appartenance à leur confédération, sont en contact avec plusieurs générations. Des forums, lieux de paroles et d’échanges, voient le jour pour initier des solidarités intergénérationnelles.

Dans les communes, la création de « conseils des sages » redonne aux retraités une place de citoyens à part entière par une reconnaissance de leur compétence et une participation active aux décisions concernant leur environnement.

Les retraités ont souvent un fort attachement à leur territoire. L’ADELS (Association pour la démocratie et l’éducation locale) a démontré que la question de la participation interroge à la fois « les dimensions de pouvoir, de démocratie et de transversalité ». Elle nous éclaire sur les interrelations du trio : « élu, expert, citoyen » quel que soit l’âge du citoyen.

Les retraités sont aussi les soutiens de leurs descendants avec une grand-parentalité active.

Avec l’allongement de la vie, de plus en plus de retraités actifs deviennent des aidants familiaux. L’enquête d’Handicap-Santé confirme que huit personnes âgées aidées sur dix reçoivent l’aide régulière de leur entourage.

De quoi donner sens à la solidarité intergénérationnelle.

Danièle Rived

A "Solidarités nouvelles face au chomâge", les retraités accompagnent les demandeurs d’emploi. (Photo Françoise Stjepovic)