Notre activité


Retraite brute, nette et imposable ?


La hausse de la CSG et le prélèvement à la source montrent le besoin de comprendre la notion de retraite brute, nette et imposable.

L’absence d’envoi de fiches de pension ne permet plus de connaître sa retraite brute ou imposable. Comment comprendre sa variation ?

1. Qu’est-ce que la retraite brute ?

Pour chaque retraite, le régime de retraite a calculé vos droits et fixé le montant : c’est la retraite brute. Si vous n’êtes pas exonéré de cotisations sociales, pour retrouver le montant brut il faut aller sur le site de chacun de vos régimes de retraite. Et pour chacun la présentation change : assurance retraite (Cnav, Carsat) ; Mutualité sociale agricole (MSA) ; Agirc-Arrco ; Ircantec, service des retraites de l’État, CNRACL (retraites des territoriaux et hospitaliers).
Pour les autres régimes, visitez leur site Internet pour vous connecter.

2. Qu’est-ce que la retraite nette ?

Le financement de la protection sociale provient de cotisations versées par les bénéficiaires. Chaque caisse de retraite prélève sur chaque retraite des cotisations : CSG (assurance maladie, famille…), CRDS (dette de la Sécu), contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa). Il faut ajouter la cotisation assurance maladie uniquement sur les retraites complémentaires.

3. Qu’est-ce que la retraite imposable ?

Le montant des retraites à déclarer au fisc correspond à la retraite imposable (ou les s’il y en a plusieurs). Il s’agit de la retraite brute diminuée des cotisations déductibles :
- si CSG taux réduit de 3,8 % : 3,8 % déductibles ;
- si CSG taux médian de 6,6 % : 4,2 % déductibles ;
- si CSG taux normal de 8,3 % : 5,9 % déductibles.
- si retraite complémentaire Agirc-Arrco Ircantec, cotisation 1 % assurance maladie : 1 % déductible.
Toutes les autres cotisations ne sont pas déductibles de la retraite brute.

Claude Wagner