Nos déclarations


Retraités en colère : Participons nombreux aux actions décentralisées


Les organisations syndicales de retraités CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FGR-FP et UNSA appellent les retraités à participer à la journée de mobilisation décentralisée du 26 mai et à la grande journée de manifestations du 13 juin.

Les mobilisations du 29 janvier, du 19 mars et du 1er mai ont connu une ampleur incontestable. Les retraités ont participé massivement aux trois journées d’action. Ils seront à nouveau dans la rue aux côtés des salariés et des demandeurs d’emplois.

Ils seront dans l’action pour réaffirmer l’indispensable solidarité intergénérationnelle avec les salariés, et pour exiger du gouvernement et du patronat des réponses aux revendications des organisations syndicales :
- orienter la relance économique vers l’emploi et le pouvoir d’achat,
- donner la priorité au maintien des emplois, tant dans le secteur privé que dans le secteur public,
- défendre le pouvoir d’achat des salariés, des retraités et des chômeurs, et réduire les inégalités,
- maintenir le cadre collectif et solidaire de notre protection sociale,
- préserver et améliorer les garanties collectives.

Sur toutes ces questions, gouvernement et patronat doivent répondre et engager les négociations et les concertations nécessaires.

Les retraités seront dans l’action pour défendre également leur pouvoir d’achat. Les retraites et pensions n’ont pas été revalorisées en 2008 à la hauteur de la moyenne de l’inflation qui a atteint 2,8% et de l’augmentation du coût de la vie. D’autre part, le report au 1er avril 2009 a fait perdre aux retraités trois mois de revalorisation.

Le Gouvernement a décidé d’augmenter les retraites de 1% au 1er avril 2009. Face à cette décision, la colère des retraités s’amplifie. Les promesses du candidat sur la réversion et le minimum vieillesse ne sont que très partiellement tenues par le président élu.

C’est pourquoi, les organisations syndicales de retraités revendiquent une revalorisation des retraites qui compense les retards accumulés depuis plusieurs années, ainsi qu’un effet rétroactif au 1er janvier 2009. Elles revendiquent également un minimum de pension égal au SMIC.

C’est pourquoi une fois de plus les retraités seront massivement dans l’action, avec les salariés et les demandeurs d’emplois, le 26 mai et le 13 juin.

Le forum de cet article est clôturé.