Actu de nos droits


Sale coup pour les retraités de la fonction publique


Lors du CIAS (comité interministériel d’action sociale), le gouvernement a annoncé la fin de l’aide ménagère à domicile (AMD) à partir de 2010.

Sans aucune concertation préalable avec les organisations syndicales, le gouvernement décide unilatéralement de supprimer cette aide sociale attribuée sous conditions de ressources aux retraités de la fonction publique d’État.

Dans un communiqué commun, les organisations syndicales demandent expressément aux ministres chargés de la Fonction publique de « renoncer à cette mesure totalement incompatible avec le besoin social unanimement reconnu de prise en charge de la dépendance. »

Les syndicats refusent en effet de voir les retraités de la fonction publique exclus du bénéfice de l’action sociale interministérielle alors même qu’un dispositif analogue existe pour le secteur privé. Ils condamnent en outre le fait qu’aucun dispositif de remplacement n’ait été prévu.

« Cette décision montre la volonté du gouvernement de marginaliser progressivement les retraités de la fonction publique d’État pour ne pas avoir à assumer ses devoirs, souligne Brigitte Jumel, secrétaire générale de l’Uffa-CFDT. Le fait que nous n’ayons même pas été consultés est hautement révélateur du manque de considération de l’État vis-à-vis des retraités dont il a la charge. »

Source : Syndicalisme Hebdo CFDT n°3185.

Le forum de cet article est clôturé.