UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Notre activité


Santé de la terre, des agriculteurs et des consommateurs 1/6


L'agriculture doit opérer sa transition agroécologique. Elle ne pourra réussir sans associer exigences sociales et environnementales. Découvrez le nouveau dossier de la CFDT Retraités.

Sommaire du dossier
- Santé de la terre, des agriculteurs et des consommateurs 1/6
- Un siècle d’évolution de l’agriculture 2/6
- Les maladies professionnelles 3/6
- La CFDT présente aux Pyrénéennes 2021 4/6
- Le nouveau défi de l’agriculture et de l’alimentation 5/6
- La transition agroécologique ne pourra réussir sans associer exigences sociales et environnementales 6/6

Le productivisme de l’après-guerre a nui à l’environnement. Les mutations du monde agricole, les exigences des consommateurs et le réchauffement climatique ont pris le pas sur l’autosuffisance alimentaire.

Dès 1992, la Politique agricole commune encourage les agriculteurs à respecter l’environnement et le Sommet de la Terre de Rio prône le développement durable. Qualité des sols, des eaux, des productions et la santé !

Depuis, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a mis en évidence le rôle de l’agriculture dans le réchauffement climatique.

Le Conseil économique social et environnemental a rendu plusieurs avis sur l’agriculture. De son côté, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation encourage l’agroécologie.

La « Ferme France »

76 milliards d’euros de production, la France premier producteur agricole d’Europe en 2019, soit 17,1 % de la production européenne.

50 % du territoire est couvert de surfaces agricoles.
Céréales, betteraves, oléagineux représentent près de la moitié de la surface agricole utilisée.

400 000 agriculteurs-exploitants, contre 1,6 million en 1982.
250 000 ouvriers agricoles en 2019 contre 310 000 en 1982.

1 % des agriculteurs ont moins de 25 ans, 55 % ont plus de 50 ans, 13 % plus de 60 ans.

Les femmes, en 2016, représentaient 30 % des actifs permanents agricoles.

Durée hebdomadaire moyenne de travail : 55 heures contre 37 heures pour l’ensemble des personnes en emploi en 2019.

8,5 % de la surface agricole est recouverte par le bio, 2e surface d’Europe.
47 200 exploitations : 20 % de bovines, 18 % en viticulture, 15 %pour les grandes cultures.
Un marché de 11,9 milliards d’euros.

Chiffres 2019. Sources : Insee, ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, MSA, Agreste.

Dossier réalisé par Nicole Chauveau, Annie Kuhnmunch, Danielle Rived.