Foire aux questions


Si handicap auditif et visuel, quel remboursement des prothèses ?


Question : En lisant le dossier présenté dans les pages centrales du Bulletin du Retraité, j’ai remarqué que l’on parlait de cécité à propos des prothèses auditives. S’agit-il d’une erreur ? Sinon, des explications seraient utiles pour comprendre cette apparente anomalie.

Réponse : Il peut à première vue paraître surprenant de parler de cécité à propos des prothèses auditives. Ce n’est pourtant pas une erreur !

En effet, l’Assurance Maladie estime qu’une personne (quel que soit son âge), si elle est affectée d’un double handicap sensoriel (la cécité plus un déficit auditif) doit être mieux prise en charge.

C’est pourquoi pour le remboursement des prothèses auditives, il y a 2 groupes pour les personnes de plus de 20 ans :
- cas habituel (déficit auditif seul) : le tarif de responsabilité de la Sécurité Sociale servant au calcul du remboursement est de 199,71&nbsp€
- deuxième cas (la personne a un double handicap sensoriel : cécité plus déficit auditif) : le tarif de responsabilité est compris entre 620,62 et 1425,86&nbsp€.