Actu revendicative


Testez vos connaissances sur la place des femmes dans la société


« La femme naît libre et égale à l'homme en droits » réclamait Olympe de Gouges en 1791. L'égalité des droits entre hommes et femmes ne sera inscrite qu'en 1946 dans le préambule de la Constitution. Dans notre société, les femmes ont peu à peu conquis une citoyenneté égale à celle des hommes. Mais rien n'est définitif. Testez vos connaissances sur la place des femmes dans la société.

1 - La loi sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes date de :
- 1960
- 1981
- 1983

2 - Les femmes peuvent exercer une activité professionnelle sans l’autorisation de leur mari depuis :
- 1935
- 1956
- 1965

3 - En 2004, le taux d’activité moyen des femmes de 25 à 50 ans en France est de :
- 60%
- 77%
N 79%

4 - A qualification égale, le salaire d’une femme en France est inférieur à celui d’un homme de :
- 15%
- 22%
- 38%

5 - Depuis quelle date les femmes ont-elles le droit de vote en France ?
- 1789
- 1936
- 1944

6 - Quelle est la proportion de femmes maires en France ?
- 4,5%
- 6,6%
- 10,9%

7 - Depuis quand la contraception est-elle autorisée en France ?
- 1946
- 1967
- 1972

8 - Les filles ont de moins bons résultats en maths et dans les matières scientifiques que les garçons.
- Vrai
- Faux

9 - Quelle est la part des femmes parmi la population active occupée à temps partiel ?
- 83,1%
- 89,5 %
- 94,8%

10 - En France, sur 108 fédérations sportives, combien sont dirigées par des femmes ?
- 2
- 8
- 22

11 - En France, le taux de chômage des femmes s’élève à :
- 6,6%
- 8,2%
- 11,5%

12 - Depuis quand les femmes peuvent-elles adhérer librement à un syndicat sans l’autorisation de leur mari ?
- 1910
- 1920
- 1960

13 - Quelle est la part des femmes chefs d’entreprises de 50 salariés et plus ?
- 8%
- 15%
- 22%

14 - Parmi les femmes entre 20 et 59 ans, vivant en couple, combien ont été victimes de violences conjugales dans les 12 derniers mois ?
- 1%
- 6%
- 10%

15 - Depuis quand une femme peut s’inscrire à l’université sans autorisation maritale ?
- 1920
- 1938
- 1960

16 - Quand a été supprimée la notion de chef de famille ?
- 1945
- 1968
- 1970

Réponses

1 - La loi sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes date de 1983. La loi Roudy, du nom de la ministre de la Condition féminine de l’époque fut renforcée en mai 2001 par la loi Génisson.

2 - Depuis 1965 les femmes peuvent exercer une activité professionnelle sans l’autorisation de leur mari.

3 - Le taux d’activité moyen des femmes de 25 à 50 ans est de 79%. C’est l’un des taux les plus élevés de l’Union européenne. Notons également que le taux de natalité des femmes françaises est également l’un des plus élevés. Il n’y a pas contradiction entre le fait de travailler et le fait d’avoir des enfants.

4 - À qualification égale, le salaire d’une femme en France est inférieur à celui d’un homme de 22%. En 2006, la France s’est dotée d’une nouvelle législation pour atteindre enfin l’égalité salariale. L’article 119 du traité de Rome de 1957 parlait déjà de l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes.

5 - Les femmes ont le droit de vote en France depuis 1944. Beaucoup de pays ont donné le droit de vote aux femmes après la première guerre mondiale. La Finlande était en avance en légiférant en 1907. La France est parmi les dernières en Europe en l’autorisant si tard.

6 - La proportion de femmes maires en France s’élève à 10,9%. Indépendamment de ce chiffre, il est intéressant de s’interroger sur les attributions « réservées » aux femmes en politique...

7 - Depuis 1967 la contraception est autorisée en France. La loi Neuwirth abroge la loi du 31 juillet 1920 qui interdisait toute forme de contraception. Celle-ci est autorisée mais n’est pas remboursée par l’assurance maladie. L’avortement reste, lui, interdit jusqu’à l’adoption de la loi Veil en 1975.

8 - Faux, les filles ont de meilleurs résultats que les garçons. On peut néanmoins remarquer que les filles ont tendance à moins se positionner dans les filières scientifiques, intériorisant en cela le stéréotype « ce n’est pas pour nous ! ».

9 - La part des femmes à temps partiel est de 83,1%. On peut poser la question du temps partiel « choisi » quand la charge de l’intérêt porté aux enfants est à assumer par les femmes uniquement. Les exonérations de charges pour les entreprises ont largement accru le temps partiel.

10 - Sur 108 fédérations sportives 2 sont dirigées par des femmes ! Même les fédérations des disciplines pratiquées principalement par des femmes sont majoritairement dirigées par des hommes.

11 - Le taux de chômage des femmes s’élève à 11,5%. Le taux de chômage des femmes est supérieur de 2% à celui des hommes, et ce dans tous les pays de l’Union européenne.

12 - Depuis 1920 les femmes peuvent adhérer librement à un syndicat sans l’autorisation de leur mari. Le contexte historique explique cette décision. Au sortir de la première guerre mondiale, les femmes qui avaient contribué à l’effort de guerre en travaillant à l’usine, avaient toute légitimité à participer aux luttes syndicales.

13 - La part des femmes chefs d’entreprises de 50 salariés et plus est de 15%. Comme pour les femmes en politique dans les municipalités, plus la taille de l’entreprise est importante, moins on trouve de femmes à leur tête. À titre d’exemple, le Groupe Printemps a décidé que son conseil d’administration était constitué à parité.

14 - Parmi les femmes entre 20 et 59 ans, vivant en couple, 10% ont été victimes de violences conjugales dans les 12 derniers mois. Chiffre fourni par l’enquête ENVEFF publiée en 2001.

15 - Depuis 1938 une femme peut s’inscrire à l’université sans autorisation maritale. Le gouvernement du Front Populaire décide de cette mesure. L’autre initiative majeure de cette période fut la présence dans le gouvernement de trois sous secrétaires d’État femmes, même si les femmes n’avaient pas encore le droit de vote ni d’éligibilité.

16 - La notion de chef de famille a été supprimée en 1970. Le terme proposé par l’Insee est « personne de référence ». Cependant certains documents ou enquêtes menées par téléphone continuent à utiliser ce vocable : on est soit « le chef de famille », soit « la maîtresse de maison ».