Nos déclarations


Toujours vigilante et mobilisée, la CFDT Retraités


La CFDT Retraités a tenu le 9 juin 2015 son premier bureau national d’après congrès. L’avenir des régimes complémentaires, l’évolution des pensions, l’avancée du projet de loi sur la perte d’autonomie et l’accès à la santé sont à l’ordre du jour de l’actualité revendicative.

La CFDT Retraités est consciente des enjeux de l’évolution des régimes Arroc-Agirc. La pérennité des régimes de retraite par répartition doit être assurée par des mesures contractuelles justes et fortes mais les efforts doivent être équitablement partagés. Face au durcissement des positions patronales, la CFDT Retraités n’acceptera aucune contribution visant les seuls retraités. Elle reste fidèle à ses engagements de solidarité intergénérationnelle.

Depuis 2013, les retraites n’ont pas évolué en l’absence d’inflation. Une mesure de gel ne serait pas acceptable cette année pour les retraites de base dans le cadre d’une inflation même faiblement positive.

La CFDT Retraités reste vigilante sur la date d’application de la loi sur l’Adaptation de la société au vieillissement maintes fois reportée. Elle exige le respect de sa mise en œuvre au 1er janvier 2016 et se réserve tous moyens d’action pour le respect de cette échéance.

Le projet de loi santé affiche des intentions d’évolution positive de la prise en charge de la santé publique. La CFDT Retraités rappelle les difficultés d’accès aux soins pour nombre de citoyens notamment les plus fragiles. Les dépassements d’honoraires, l’accès à l’assurance maladie complémentaire, la désertification des territoires par les professionnels de santé demeurent les principales causes de non-recours aux soins. C’est pourquoi notre action en faveur du tiers payant généralisé et contre la désinformation de certains médecins, se situe dans la droite ligne de notre revendication de l’accès aux soins pour tous. De même la généralisation d’une complémentaire santé demeure une exigence de la CFDT Retraités.