Notre activité


Tour du monde de la vieillesse


La transition démographique est un phénomène mondial sans précédent. Deux jeunes de moins de 30 ans, journaliste et consultant à Oldyssey, donnent la parole aux aînés. Afrique du Sud, Japon, Inde, Chine, Sénégal, États-Unis, Colombie, Brésil, Belgique, Allemagne, Italie, Canada… Ils nous font découvrir dans leur ouvrage d’autres façons de vieillir et de repenser la place du Grand âge entre générations sur notre planète.

« Les vieux n’auraient plus de désirs, seraient résignés », « les vieux ne serviraient à rien, ils seraient oisifs », « les vieux seraient nostalgiques », « les vieux seraient aigris, rigides, réfractaires », « les vieux seraient dans l’entre-soi », « les vieux auraient toujours raison », toutes ces fausses idées sont démontées par les expériences recueillies tout au long de leur grand voyage. Les illustrations foisonnent.

Afrique du Sud : Des grands-mères se mettent au foot et la boxe

Soixante équipes de foot existent dans la province de Limpopo. Pour ces femmes zoulous de 65 et 90 ans, ce sport est vital pour combattre leur vulnérabilité, d’autant qu’elles n’ont pas accès aux services publics. Dans la banlieue de Johannesburg, d’autres grands-mères boxeuses en oublient leurs douleurs et peuvent se défendre. Ces combattantes qui pratiquent des sports de jeunes changent les regards.

Inde : Les vieux travaillent et s’entraident pour vivre et gagner de l’argent

Du coup, leurs enfants s’intéressent à eux à nouveau. L’entraide entre anciens s’effectue sans différence de caste, de religion ou d’origine. 93 % des personnes âgées ont travaillé toute leur vie dans le secteur informel. Une aide publique de 50 centimes par jour est accordée, soit trois fois moins que le seuil d’extrême pauvreté et sans accès à la santé !

Sénégal : Des grands-mères s’attaquent aux coutumes rétrogrades

Ces vieilles femmes leaders, soutenues par l’association Grandmother Project, mettent en œuvre dans les villages des sketchs et des saynètes qui s’attaquent au mariage forcé, aux grossesses précoces et à l’excision. Leur action a un impact pour que leurs petites-filles continuent d’aller à l’école. À Toubacouta, une autre grand-mère lutte contre le changement climatique : elle incite les habitants à reboiser la mangrove pour la biodiversité.

Pékin : Les vieux chantent, dansent, crient, font du sport dans les jardins publics

Frustrés par l’attitude de rejet de leur famille, ils se défoulent, oublient leurs problèmes, retrouvent un espace à eux au point de nouer des relations extraconjugales. Animateurs de réseaux sociaux, c’est aussi pour eux le moyen de dénoncer l’âgisme, d’exprimer leur peine et leur joie.

Colombie : À Guajira, les étudiants apprennent des anciens

Cela fait partie de leur cursus universitaire. Découvrir leurs origines, l’histoire du pays, aide à penser l’avenir. Ce sont les sages des communautés Abadio qui ont lancé ce master centré sur les connaissances ancestrales traditionnelles.

Village intergénérationnel dans la ville à Québec, maison multigénérationnelle en Allemagne, effets de « l’Humanitude » en France et au Japon, recherches en Californie sur l’accroissement du nombre de centenaires, tutorat des retraités avec les jeunes en Belgique, de nombreux enseignements sont tirés de ces initiatives. À chaque fois, les femmes jouent un rôle essentiel. Cette formidable exploration internationale réhabilite le potentiel de la vieillesse et la considération des anciens dans chaque culture.

Jacques Rastoul

Pour en savoir plus

Le site d’Oldyssey

Oldyssey. Un tour du monde de la vieillesse, Julia Mourri et Clément Boxebeld, éditions du Seuil, 2019, 213 pages, 17 €.